Sign in
Download Opera News App

 

 

Ethiopie : Elections législatives dans une atmosphère très tendue

Le premier ministre éthiopien Abiy Ahmed avait assuré dès son entrée en fonction en 2018 d'organiser des élections législatives paisibles et démocratiques. La situation du pays ne le lui à guère facilité les choses. En réalité, elle était parsemée de violences politico-ethniques , de tensions paroxystiques sans oublier la crise sanitaire orchestrée par la Covid-19 et toutes les difficultés logistiques qui y étaient liées.

Toutes ces réalités n'ont poussé qu'à réporter chaque fois encore plus les élections législatives. Rappelons qu'en Ethiopie le chef et le dirigeant du pays est le premier ministre. Ce sont donc les députés élus au niveau local et national qui lui confèrent à leur tour ce pouvoir. Etre président de la république en Ethiopie n'est juste qu'un titre honorifique.

Le premier ministre entend organiser lesdites élections quoique cela coûtera et malgré la situation très tendue qui prévaut dans le pays. Elles ont donc été prévues pour le 21 juin prochain. En effet, selon ce que nous explique Aude Mazoue, le premier ministre est actuellement en quête de légitimité. En fait, il n'est pas monté au pouvoir par les urnes mais a été plutôt choisi par la coalition autoritaire du front démocratique révolutionnaire du peuple éthiopien pour remplacer Haïlemariam Desalegn qui avait été évincé du pouvoir.

Organiser des élections dans ce pays de 110 millions d'habitants d'environ 85 ethnies et en proie à une crise ethnique meurtrière est vraiment osée. Cela sera t'il vraiment possible?

Merci infiniment pour votre lecture.

Abonnez pour plus d'informations de ce genre.

Content created and supplied by: God_Eberson (via Opera News )

Ethiopie

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires