Sign in
Download Opera News App

 

 

A la présidentielle de 2025, Voici ce sur quoi Affi N'guessan compte pour battre Gbagbo

Entre Pascal Affi N'guessan et son ancien mentor, Laurent Gbagbo, la psychose d'une débâcle électorale, notamment dans le camp Affi, continue d'obnubiler les débats.

Suite au passage ce Vendredi 20 Août de Pascal Affi N'guessan sur le média 7info, au cours de laquelle le président du Front Populaire Ivoirien (FPI) appelait l'ex première dame, Simone Ehivet à le rejoindre après le départ de son époux du FPI, Alfred Guemene, proche de Pascal Affi N'guessan et vice-président de la Cellule de Réflexion et d'Action-AFFI (CRAF), sortait encore l'une de ses publications dithyrambiques à l'endroit de son leader dont il loue la qualité de stratège.

Pour le scrutin présidentiel pour lequel il se met déjà en branle, Affi N'guessan semble avoir trouvé la parade pour battre l'ex chef d’état dans les urnes, comme le résume si bien, Alfred Guemene, et ce, malgré les défections qui se signalent dans ses rangs.

"Fidèle à sa trajectoire d'impassibilité, le président Affi sest déclaré non ému outre mesure face à la défection de certains de ses proches. Arguant que son objectif reste et demeure l'horizon 2025. Où l'élection présidentielle mettra en jeu un homme face à l'ensemble des ivoiriens. 

Et que ce qui fera la différence, ce n'est nullement le culte de la personnalité du leader, avec une popularité épiphénomènale, mais la fiabilité du projet de société et la crédibilité du programme de gouvernement".

C'est visiblement sur cet aspect que le député de Bongouanou sous-préfecture, entend axer sa stratégie politique, pour rallier le maximum d'Ivoiriens à sa cause dans cette bataille qui en plus de s'annoncer fatalement ardue, est probablement la plus décisive que mènera "Le Lion du Moronou", actuellement âgé de 68 ans.

Raoul Mobio 

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

alfred guemene camp affi laurent gbagbo pascal affi n'guessan simone ehivet

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires