Sign in
Download Opera News App

 

 

Bien s'exprimer/ Ne confondez pas oiseux et oisif

On ne le dira jamais assez. La langue française comporte des tournures et autres difficultés qui font d'elles l'une des plus complexes à manœuvrer au monde. Pour s'en convaincre, référons-nous aux termes "oisif" et "oiseux" que certains locuteurs utilisent indifféremment. A travers cet article, nous nous ferons fort de donner la différence entre ces deux mots

Parfois, on entend des mots qui se ressemblent et sans coup férir on se permet de les employer l'un à la place de l'autre en pensant qu'ils sont des synonymes. C'est ce que nous observons avec "oisif" et "oiseux" au quotidien.

En effet, l'adjectif "oiseux" renvoie à ce qui ne sert à rien, qui est sans intérêt en faisant allusion surtout à des propos vains ou à des paroles vides de sens. En illustration, on peut donc dire "Lors du débat télévisé, les paroles oiseuses du représentant du ministère ont irrité la plupart des téléspectateurs qui s'attendaient à des explications cohérentes et soutenues de sa part."

En ce qui concerne l'adjectif "oisif", il est relatif à quelqu'un qui est dépourvu d'occupation ou qui est paresseux et qui est inemployé ou improductif en parlant d'une chose ou d'argent.

Par ailleurs, lorsqu'on l'emploie comme nom, "oisif" peut désigner une personne qui a beaucoup de loisirs, notamment parce que sa fortune le lui permet ou qui n'a pas d'occupation particulière.

Pour corroborer nos dires, nous pouvons citer les exemples suivants" La majorité des élèves restent oisifs lors des vacances scolaires" ou "Pour trouver des oisifs dans ce pays, il faut tout simplement se rendre dans ses quartiers les plus riches, les plus chics et les plus peuplés "

Source: jaimelesmots.com

Yves Martial

Content created and supplied by: Yves_Martial (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires