Sign in
Download Opera News App

 

 

Sous le feu des critiques , Laurent Gbagbo "capitule" ,voici les raisons

Laurent Gbagbo effectuera des visites de compassion dans le Guemon et le Cavally . Photo d'archives (rencontre de Mama avec le peuple We ) .


A la rencontre avec les populations We le samedi à Mama son village natal , Laurent Gbagbo a finalement fait l'annonce que de nombreuses personnes attendaient .

A la grande joie des populations We l'ancien dirigeant ivoirien a promis de se rendre dans les localités du Guemon et du Cavally pour saluer les populations We durement éprouvées par la crise .

" J'arrive , j'arrive , j'arrive . On va visiter tous les départements . On va ,discuter surtout discuter , discuter je vais vous écouter " a déclaré Laurent Gbagbo dans son allocution devant les populations We qui malgré tout se sont déplacées massivement pour cette rencontre .

Comme on le constate l'ancien président ivoirien semble avoir cédé à la pression et aux nombreuses critiques qui ont entouré la rencontre de Mama .

La décision de Laurent Gbagbo de se rendre dans le Guemon et le Cavally semble être la conséquence directe des nombreuses critiques et voix discordants autour de cette visite .

En tout cas il y a eu de nombreux sons discordants autour de cette visite .

Des voix et non des moindres s'etaient élevées pour inviter les populations We du Guemon et du Cavally à bouder la rencontre de Mama .

Des chefs traditionnels We ont même animé une conférence de presse la veille pour dénoncer cette visite . Même le président du Conseil régional du Guemon Célestin Serey Doh a affiché clairement son mécontentement pour cette rencontre.

Pour les opposants à la visite , Laurent Gbagbo devrait prioritairement aller dans les localités We qui ont été durement éprouvées par la crise , avant que les populations n'effectuent le déplacement de Mama . Mais c'est le contraire qui a eu lieu en définitive .

A.Z

Content created and supplied by: ZatteAlbert (via Opera News )

laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires