Sign in
Download Opera News App

 

 

À 4 ans de l'élection présidentielle : Ouattara, Bédié et Gbagbo se réorganisent

Des gauche à droite : Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié.

Les trois dirigeants des trois grandes formations politiques de la Côte d'Ivoire, affûtent leurs armes quatre ans avant l'échéance de la présidentielle d'octobre 2025. Alassane Ouattara pour le Rhdp, Henri Konan Bédié pour le Pdci-Rda et Laurent Gbagbo pour le PPA-CI, ne se donnent plus aucun repos.

C'est le chef de l'État ivoirien qui, le premier est entré en laboratoire. Annoncé le 8 septembre dernier en plein conflit de positionnement entre son Premier ministre Patrick Achi et Adama Bictogo directeur exécutif du Rhdp, le Comité de restructuration du parti présidentiel aurait proposé ses résolutions à Alassane Ouattara, du moins à en croire le confrère Jeune Afrique. Lequel Ouattara se préparerait à divulguer le fruit des réflexions du triumvirat mis sur pied et qui comprend Gilbert Koné Kafana (président du comité, Conseiller du président de la République, ministre chargé des relations avec les institutions), Cissé Ibrahima Bacongo et Ali Coulibaly, renforcé dans la foulée par l'arrivée de Mamadou Sanogo directeur exécutif adjoint avant la dissolution de cet organe. En lieu et place de la Direction exécutive anciennement dirigée par Adama Bictogo avec pleins pouvoirs, ce sera une direction à trois têtes. L'on attend de savoir la nomenclature finale de ce Rhdp censé accompagner Alassane Ouattara jusqu'à 2025.

Le Pdci-Rda n'est pas en reste de ce vent de restructuration. Son président Henri Konan Bédié a relooké les écuries d'Augia. À peine clôturées les festivités des 75 ans de son parti le lundi 18 octobre 2021, au siège dudit parti, à Abidjan-Cocody, qu'il annonce une restructuration, à l'issue du colloque qui a sanctionné les travaux. On annonce la création d’un Comité de développement durable et culturel, organe de conseils, de propositions et d’informations en matière économique, sociale, environnementale et culturelle. Bédié a mis aussi en place une Cellule de coordination de la communication chargée de l’ingénierie, de la stratégie de communication et de marketing ainsi que du président du parti. Elle coordonnera la conception des stratégies par axe de communication, concevra les solutions et moyens de mise en œuvre. Il y a aussi le Conseil de surveillance chargé d'animer la concertation entre les différentes institutions internes, cordonner et assurer le suivi des activités des différentes structures mises en place et procéder à un réaménagement du Secrétariat exécutif pour mieux adapter ses missions à la nouvelle organisation qui se met, ainsi, progressivement en place au sein de sa formation politique.

Il ne manquait plus que l'autre gros légume du potager politique, Laurent Gbagbo. Crée le samedi 16 octobre dernier, le Parti des peuples africains-Côte d'Ivoire (Ppa-Ci), de Laurent Gbagbo dévoilait ses premières nominations et ses premières instances, le lundi 25 octobre 2021. Un Conseil Stratégique et Politique (CSP) présidé par Dr Assoa Adou. Un président exécutif en la personne du Pr Hubert Oulaye. Un Porte-parole, Justin Koné Katinan tandis que Me Maître Habiba Touré est nommée porte-parole adjointe du PPA-CI et porte-parole du président Laurent Gbagbo. Damana Addia Pickass quant à lui est nommé Secrétaire général du PPA-CI. Depuis ce jeudi 18 novembre, Laurent Gbagbo a rendu publics les autres organes et les personnalités chargées de les animer. 

Autant le dire tout net, toutes ces restructurations pour le Rhdp d'Alassane Ouattara et le Pdci-Rda d'Henri Konan Bédié et ses nominations pour le PPA-CI de Laurent Gbagbo, ont un seul objectif : élections présidentielles d'octobre 2025.

Haity


 

Content created and supplied by: Haity (via Opera News )

alassane ouattara côte d'ivoire henri konan bédié laurent gbagbo rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires