Sign in
Download Opera News App

 

 

Burkina-Faso/ Arrêté lors d’une mutinerie: Roch Marc Kaboré a-t-il perdu le pouvoir ?

TV5 annonce ce lundi 24 janvier 2022 que plusieurs sources sécuritaires font état de l’arrestation de Roch Marc Christian Kaboré, Président du Burkina-Faso suite à une mutinerie dans plusieurs casernes du pays, dès l’aube du dimanche 23 janvier.

"Le chef du Parlement, Alassane Bala Sakandé et des ministres sont effectivement aux mains des soldats" à la caserne Sangoulé Lamizana de Ouagadougou, a ajouté l'AFP.

Les événements ont en effet, débuté par une série de mutineries dans plusieurs camps militaires, dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 janvier 2022.

Notre source précise que le ministre de la Défense du Burkina Faso, le général Barthélémy Simporé, a affirmé que "pour le moment", aucune institution de la République "n'a été inquiétée".

Dans son intervention à la télévision nationale, il a ajouté que les mouvements observés "dans quelques casernes" sont "localisés, circonscrits", et qu'il était "en train de rentrer en contact avec ceux qui sont à la manœuvre pour comprendre les motivations".

Cette confusion intervient après des mouvements dans des casernes burkinabè au lendemain de nouvelles manifestations de colère d'habitants, excédés par l'impuissance des autorités à faire face à la violence djihadiste qui ravage le pays.

Les mutins eux, réclament l’accroissement du nombre de troupe pour combattre le terrorisme, la révocation de la hiérarchie militaire et du renseignement, une meilleure prise en charge des familles des soldats tombés aux fronts ainsi que des soldats blessés aux combats.

Pour le moment, aucune déclaration n’a été faite par l’armée. Mais le Président est toujours détenu par les mutins.

Les institutions n’ayant pas encore été dissoute, des négociations sont-elles en cours pour rétablir l’ordre constitutionnel ou confirmer un coup d’Etat? Il est pour l’instant difficile de répondre avec exactitude à cette interrogation.

Nous y reviendrons.

Joseph Koffi

 

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

burkina faso roch marc kaboré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires