Sign in
Download Opera News App

 

 

Selon Assalé Tiemoko, les députés mettront bientôt en retraite politique Ouattara, Bedié et Gbagbo

L'heure pour la nouvelle génération des politiciens en Côte d'Ivoire sonne de plus en plus plausible, une heure qui semblera sonner sans les dinosaures de la politique ivoirienne que sont Alassane Ouattara, Henri Konan Bedie et Laurent Gbagbo.

Le 30 octobre 2016 la nouvelle constitution ivoirienne avait sonné le glas de la limitation d'âge à 75 ans et de la visite médicale comme conditions pour présenter une candidature lors des élections présidentielles. Cette mesure avait de facto annulé toute retraite politique.

Mais aujourd'hui l'hypothèse de voir revenir cette importante condition est à nouveau évoquée et fera même l'objet d'un texte de loi qui sera déposé sur la table des parlementaires. L'information a été évoquée par le député de la circonscription de Tiassalé, Assalé Tiemoko, via ses réseaux sociaux.

Assalé Tiemoko : 

" L'âge de la retraite politique. 

A l'ouverture de la session parlementaire d'avril 2022, un texte de loi d'origine parlementaire portant modification des conditions d'éligibilité à la présidence de la république avec l'imitation de l'âge à 75 ans et visite médicale, sera sur la table des députés. 

Il sera clairment affirmé dans ce texte qu'en Côte d'Ivoire, l'âge de la retraite politique est fixé à 75 ans plus un jour.

Ce texte sera voté par les deux chambres réunies du parlement et on passera à autre chose. 

Vive la République."

Si ce texte est réellement entériné, ce sera donc la fin des velléités présidentielles pour Alassane Ouattara (83 ans en 2025), Henri Konan Bedie (91 ans en 2025) et Laurent Gbagbo (80 ans en 2025). Une véritable page de l'histoire politique de la Côte d'Ivoire qui se tournerait ainsi.

Aimé.Y

Content created and supplied by: Aimé.Y (via Opera News )

Alassane Ouattara Assalé Tiemoko Laurent Gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires