Sign in
Download Opera News App

 

 

L'OSEPPCI de Kaba Sory sait comment obtenir la revalorisation des indemnités de logement

Le SG Kaba sory avec les camarades de l'oseppci section Divo

L’OSEPPCI a la recette pour obtenir l'indemnité de logement aux enseignants de la Côte d'Ivoire.

Lors de sa tournée de visite et de mobilisation de ses bases à l'intérieur du pays, le secrétaire général de l'Organisation Syndical des Enseignants du Primaire Public de Côte d'Ivoire (OSEPPCI) a tenu des propos avant-gardistes qui semblent inoculer un second souffle aux mouvements syndicaux en perte de vitesse en Côte d'Ivoire.

Depuis la montée des tensions entre le gouvernement et les coalitions syndicales en 2019, le paysage de la lutte pour l'intérêt de l'enseignant est orpheline d'un leadership capable de fédérer les camarades et ramener les dossiers brûlants sur la table de négociation et obtenir gain de cause.

KABA SORY vient apporter une nouvelle vision et une nouvelle approche de la lutte syndicale en Côte d'Ivoire.

Ce Vendredi 26 Mars, Après avoir sillonné les villes de Gagnoa, Divo, Bouaké il a fait une escale dans la région de la Marahoué, précisément dans la ville de Bouaflé, où il a tenu des séances de concertations avec ses camarades enseignants en vue des futurs choix des représentants locaux du Syndicat, ainsi que les activités électives du représentant régional de la Marahoué.

KABA SORY, le N°1 de L'OSEPPCI et fer lance de la lutte pour l'Indemnités de logement des enseignants de CI

Lors des échanges, le porte flambeau du renouveau syndical en C.I, à savoir le S.G KABA SORY, a donné les grandes articulations de sa conception syndicale et l'orientation de sa lutte Pour placer la situation des enseignants au centre des préoccupations du gouvernement. Pour cela l’OSEPPCI prône

-Un syndicalisme en rupture avec l'épreuve de force

-Un syndicalisme inscrit dans un système de revendications évolutive selon les besoins imminents des syndiqués

-Un syndicalisme qui a une stratégie et un plan d'action pour obtenir gain de cause lors de ses différentes revendications.

-un syndicalisme qui se pose en gendarme des intérêts des enseignants du primaire public de Côte d'Ivoire.



Il a appelé les camarades à la sérénité, à l'optimisme et la raison face aux défis qui attendent l'OSEPPCI.

KABA SORY tout en réclamant la paternité de la revendication « des revalorisations de l'indemnité de logement », il en fait son cheval de bataille et assure avoir un plan concis, précis et infaillible pour amener le gouvernement à accorder la revalorisation de l'indemnité de logement aux enseignants du primaire public de Côte d'Ivoire.

Qui selon lui est une demande légitime et vitale au biens être de l'enseignant, et aussi du système éducatif ivoirien.

Il a attiré l'attention des camarades lorsqu'il affirmé ceci : « je sais comment, quand, dans quel contexte, et dans quelle condition obtenir les Indemnités de logement que vous réclamer tant ».

Une déclaration qui a nourri des applaudissements mais aussi de la stupeur et des interrogations parmi les collèges venus écouter l'homme fort du renouveau syndical en Côte d'Ivoire.

Rappelons que de nombreux syndicats regroupés en coalitions s'étaient fait cassé les dents lors d'une grève toutes azimuts 2019 pour essayer de faire plier le gouvernement face à cette même revendication.

Comment l’OSEPPCI compte-t-elle s'y prendre pour obtenir ce que les autres n'ont jamais puis avoir après trois mois de grève intempestives.

KABA SORY estime garder son plan au chaud, et appelle tous les collègues enseignants de Côte d'Ivoire à le rejoindre pour écrire une nouvelle page de l'histoire des acquis syndicaux en Côte d'Ivoire.

Le SG KABA ici avec le Dren de Bouaflé M. CINA OUATTARA

Sa visite dans la Marahoué s'est achevé chez le Dren de la région: M. CINA OUATTARA avec qui il a partagé des cordialité avant de quitté la ville de Bouaflé pour une autre localité.

Par Moninta presse

Content created and supplied by: monintapress (via Opera News )

sg kaba sory

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires