Sign in
Download Opera News App

 

 

Comité central de l'UDPCI : Mabri déplore le dialogue politique au point mort et interpelle Ouattara

L'Union pour la Démocratie et la Paix en Côte d'Ivoire (UDPCI), a tenu son Deuxième (2ème), Comité Central, le samedi 25 Septembre 2021 à Abidjan, précisément dans un hôtel de la commune de Cocody.

A l'ouverture de ces assises, qui ont rassemblé toutes les instances de son parti et plusieurs invités, le président de cette formation politique, l'ancien Ministre, Dr Albert Mabri Toikeusse a fait un discours dans lequel il a exposé sur tous les aspects de la vie de son parti avant de se prononcer certains sujets de l'actualité politique nationale.

Dans cette intervention que la page officielle Facebook "Dr Abdallah Toikeusse Mabri" a repris dans son intégralité le samedi 25 Septembre 2021, Mabri Toikeusse, après un long exposé sur la vie de son parti, est revenu sur certains évènements intervenus dans le pays.

On note entre autres:

<< Il y a la survenue de la pandémie de la Covid 19, la désobéissance civile marquée par de nombreuses pertes en vies humaines, des dégâts matériels avant et pendant l’élection présidentielle et le blocus des résidences des principaux leaders politiques de l’opposition dont moi-même.>>

Ces assises lui ont donné l'occasion de s’incliner devant la mémoire des disparus et renouveler toutes ses compassions aux victimes.

Après son exposé sur la vie de son Parti, Mabri Toikeusse s'est prononcé sur la situation socio-politique du pays, liée au processus de Réconciliation Nationale et du Dialogue Politque.

Ainsi, a-t-il rendu hommage au Président Henri Konan Bédié du PDCI pour ses actions en faveur du dialogue national inclusif pour la paix durable.

Il s'est ensuite réjoui de l’acquittement et le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire et féliciter le Président de la République et le Gouvernement pour les efforts entrepris dans ce sens.

Cependant, concernant les deux points énumérés plus haut, voici ce que déplore le président de l'UDPCI :

<< Le processus de Réconciliation Nationale peut être boosté par ces faits si le dialogue entre les acteurs est une réalité vivante. 

Malheureusement malgré la création d’un Ministère en charge de la Réconciliation Nationale et de la Cohésion Sociale force est de constater que le dialogue politique inclusif est au point mort.>>

Face à cette situation, voici son appel au président Ouattara :

C’est pourquoi, j’invite le Président de la République et le Gouvernement à renouer avec les actions de Réconciliation Nationale et de Cohésion Sociale.>>

Bassira.

Content created and supplied by: Bassira (via Opera News )

abdallah toikeusse mabri cocody.. covid-19 côte d'ivoire udpci l'udpci

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires