Sign in
Download Opera News App

 

 

Législatives du 6 mars 2021 : voici les communes qui seront scrutées à la loupe à Abidjan

En vue d’une participation citoyenne aux Législatives du 06 mars 2021 le mouvement ivoirien des droits de l’hommes(MIDH), en collaboration avec l’observatoire de solidarité et de la cohésion sociale (OSC) , la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) et l’Autorité nationale de la presse ont organisé ce jeudi 4 mars 2021, dans un complexe hôtelier de la place, un panel de sensibilisation des professionnels des medias ainsi que des organisations de la société civile. Il est ressorti du brainstorming que des communes dans le district d’Abidjan sont des zones à risques. Ce sont Yopougon,  Port-bouët,  le plateau et Marcory. Non sans inviter la CEI, à y être vigilante et pointilleuse dans l’organisation du scrutin.  Déjà pour des raisons dont on ignore le meeting de clôture du candidat de l’opposition Ehouo jacques a été perturbé à la cité policière dans ladite commune alors que selon les organisateurs toutes les précautions en la matière ont été prises. On se souvient que lors des municipales de 2018 la commune avait cristallisé toutes les passions.

Des urnes s’étaient retrouvées dans des domiciles privés sans que la CEI ne donne une explication convaincante. Même si à yopougon, les candidats ont signé un code de bonne conduite, il n’en demeure pas moins vrai que lors des municipales, des personnes identifiées comme des loubards à la solde d’un camp avaient sérieusement perturbé le scrutin dans cette commune. Ce sont ces faits qui inclinent à mettre ces communes au nombre des communes à risque pour ces législatives.  Idem pour port-bouët où le scrutin avait été repris à cause des violences qui l’ont émaillée dans de nombreux bureau de vote. Marcory n’avait pas été épargné par la violence.

TBT.

Content created and supplied by: NISSIANAELLE (via Opera News )

cei

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires