Sign in
Download Opera News App

 

 

Législative 2021 : Affi et Mabri se mettent d’accord

Pascal Affi N’Guessan, président du FPI et Mabri Toikeusse Albert, président de l’UDPCI se sont mis d’accord pour conduire des listes communes ensemble et de se désister selon les zones là où l’un ou l’autre a l’avantage. C’est ce qui ressort de la rencontre que les deux hommes aujourd’hui au siège du FPI aux 2 Plateaux Vallons. Selon nos informations, il y aura une alliance FPI-UDPCI-COJEP contre le RHDP et l’alliance PDCI-EDS. 

Ainsi, par exemple à Abobo et à Cocody, il y aura une liste FPI-UDPCI. A l’Ouest dans le fief de l’UDPCI, les deux partis politiques vont se soutenir mutuellement selon les zones favorables. Par exemple, à Man sous-préfecture, ce sera un candidat du FPI soutenu par l’UDPCI qui a été désigné. En revanche à Danané, ce sera un candidat UDPCI soutenu par le FPI qui va affronter le RHDP. Ce genre d’alliance va se multiplier sur l’ensemble du territoire national. Avec la prorogation de la date de dépôt des candidatures, les trois partis (FPI-UDPCI-COJEP) pourront, promet-on dans les états majors, davantage se concentrer pour se concerter afin de désigner les meilleurs candidats selon les circonscriptions électorales. "Demain, nous aurons une plus grande visibilité sur la portée de l'alliance", a confié un cadre du FPI.

Ces trois partis politiques ont claqué la porte de la plateforme de l’opposition conduite par le PDCI, dénonçant « un mépris du PDCI et de EDS (Gbagbo ou rien) » à leur égard. « On ne peut pas combattre une dictature à la tête de l’Etat avec une dictature interne et un esprit de domination », a affirmé le Cojep de Charles Blé Goudé dans une déclaration signée de Dr. Patrice Saraka, secrétaire général et président par intérim et parue ce matin dans le journal Notre Voie, faisant allusion à l'attitude du PDCI et de EDS.

Médine

Content created and supplied by: Médine (via Opera News )

fpi mabri toikeusse albert rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires