Sign in
Download Opera News App

 

 

Procès Sankara : Emmanuel Macron en est-il l'instigateur ?

Plus de trois décennies après l’assassinat du président burkinabè, le 15 octobre 1987, les audiences ont démarré devant le tribunal militaire de Ouagadougou. Les parents de la victime attendent beaucoup de ce procès qui fera certainement la lumière sur un des assassinats les plus médiatisés de l'Afrique.

Cela fait tout de même trente quatre ans que le malheureux événement a eu lieu. Et c'est maintenant que ce procès grandeur nature est en train de se dérouler. Et un détail a attiré notre attention.

En effet selon TV5 Monde, via son site information.tv5monde.com, lors d'un voyage à Ouagadougou en novembre 2017, le président français Emmanuel Macron avait salué la mémoire de Thomas Sankara et annoncé la levée du secret-défense sur des documents relatifs à son assassinat.

Quatre ans après cette annonce, le procès démarre. La coïncidence est frappante. Cette situation nous a amené à nous poser la question de savoir si Emmanuel Macron est l'instigateur du procès pour l'assassinat de l'ex-président du Burkina Faso.

Selon la source, douze des quatorze accusés étaient présents à l'ouverture de ce procès. Rappelons que le procès a été suspendu. Le président du tribunal, le juge Urbain Méda, a annoncé que les audiences reprendront le 25 octobre à 9h.

Il ressort clairement que l'on embarque pour un long feuilleton judiciaire.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

Emmanuel Macron Ouagadougou

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires