Sign in
Download Opera News App

 

 

Prao, président de LDCI à Ouattara : "Que Soro rentre dans son pays"

En marge d’une visite à Damana Pickass, à son domicile à Cocody, le mercredi 2 juin 2021, le président du mouvement Les démocrates de Côte d’Ivoire (LDCI), Séraphin Prao, a lancé un message fort au chef de l’Etat.

 

« Il y a bien d’autres frères et sœurs qui sont à l’extérieur. Nous continuerons de rappeler à ceux qui nous gouvernent, qu’il faille d’aller à la réconciliation sincère. Il faut que tous les fils du pays y participent y compris ceux qui sont à l’extérieur. Il faut aussi sortir de prison tous ceux qui y croupissent et qui meurent. Il faut aussi que le gouvernement reprenne surtout langue avec l’ex-président de l’Assemblée nationale. Il a été une personnalité importante avec de hauts postes de responsabilité qu’il a occupés. Il a des secrets du pays, il ne peut pas rester à l’extérieur. Si nous voulons aller à la réconciliation, il faut qu’après le président Laurent Gbagbo, que Blé Goudé, Akossi Bendjo, Guillaume Soro… rentrent. Hier, les dirigeants du pays n’ont cessé de relever les qualités de Guillaume Soro comme un jeune pétri de talent. Qu’a-t-il fait de si grave ? Il a travaillé auprès du président de la République pendant dix ans. Qu’est-ce qui s’est passé pour qu’il soit diabolisé aujourd’hui ? Je trouve qu’il y a quelque part un manque de sincérité. C’est pourquoi, il doit rentrer. Que tous les Ivoiriens rentrent quel que soit ce qu’on leur reproche.

Il faut que le pouvoir gagne en sagesse. Car mêmes ceux qui nous gouvernent, il y a un chapelet de griefs qui sont portés à leur endroit. C’est dire que chacun, dans son passé, a posé des actes diversement appréciés. Il faut donc faire table rase du passé et regarder vers l’avenir afin de construire un pays de paix et de prospérité », a affirmé Séraphin Prao, président du mouvement Les démocrates de Côte d’Ivoire (LDCI), le mercredi 2 juin 2021.

LDCI a été créé le samedi 10 octobre 2020 par un groupe d’universitaires et de cadres de la société civile. Ce mouvement politique et citoyen vise à faire des propositions pertinentes en vue de bâtir une nation prospère, forte, unie et solidaire. Pour y parvenir LDCI a égrené dix réflexions nécessaires pour construire une Côte d’Ivoire prospère. Parmi ces dix axes, le mouvement met un point d’honneur sur la réconciliation nationale. LDCI est présidé par Séraphin Prao, professeur agrégé des Universités.

AKE

Content created and supplied by: Eddy3 (via Opera News )

damana pickass guillaume soro ldci prao

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires