Sign in
Download Opera News App

 

 

Mohamed Bazoum " allume '' l'actuel régime de Bamako

Au micro de Radio France International, le nouveau président du Niger ; Mohamed Bazoum s'est exprimé en marge du sommet d'Accra sur la situation au Mali. Mohamed Bazoum dans un langage pas diplomatique a taxé sans faux fuyant le pouvoir de Bamako dirigé par le colonel Assimi Goïta et ses hommes. C'est un régime illégal a-t-il de cesse martelé au micro du correspondant de RFI. Mohamed Bazoum qui visiblement est sans doute d'accord avec les sanctions de la CEDEAO contre le Mali, n'a pas manqué de dire que les décisions prises lors du sommet ne sont pas nouvelles mais que plusieurs pays de la sous région en ont fait les frais déjà. Et que le Mali faisait déjà même l'objet de ces sanctions depuis l'éviction du président Ibrahim Boubacar Keita. Interrogé par ailleurs sur le fait que ces sanctions de la CEDEAO ne puissent atteindre leurs cibles à savoir les membres de la junte mais plutôt les civils, le président nigérien s'est voulu rassurant. Pour lui la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest n'a pas pris ces mesures pour faire souffrir, mais plutôt contre les militaires afin de revenir rapidement à l'ordre constitutionnel. Espérons que cette fois-ci la fermeté des dirigeants ouest africains dans cette nouvelle crise malienne pourra dissuader tous ceux qui envisagent arriver au pouvoir par les armes.

Content created and supplied by: Padocakaffou (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires