Sign in
Download Opera News App

 

 

Pour moraliser l’école ivoirienne : la ministre Mariatou appelle les religieux au secours

C’est un secret mal gardé, l’école ivoirienne va mal. Dès sa nomination comme nouvelle ministre, Mariatou Koné a émis l’idée des états généraux de notre système éducatif. Pour ce faire, elle cherche des partenaires à son projet. Elle multiplie les échanges. Vu que la perte de la crédibilité de notre école relève aussi de la perte des valeurs morales, la ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation a eu une rencontre avec des guides religieux ce 1er juin 2021. Avec le Bishop Benjamin Boni , Président de la conférence de l'Eglise Méthodiste Unie de Côte d'Ivoire (EMUCI) et le Guide suprême de la Communauté musulmane de Côte d’Ivoire , le Cheick Aima Ousmane Diakité, Président du Cosim, les échanges ont porté , outre leur implication pour la réussite des états généraux , sur deux points importants :Leur confier sa mission , les exhorter à intensifier les actions pour une école de qualité, de transparence et d'équité. Dans la même veine elle s’est entretenue ce même mardi 1er juin avec la  plate-forme dénommée Groupe Local des partenaires de l'Éducation ( GLPE) qui regroupe des  Bailleurs, la société civile et le secteur privé.

Il s’est également agi pour la Ministre de partager sa vision d'une école " de parité, de mérite dans la transparence et l'équité". La Première responsable de l'éducation nationale s'est réjouie de l'appui technique et financier dont bénéficie ce secteur clé depuis une dizaine d'années. Dans cette dynamique, la Ministre Mariatou Koné a souhaité la participation active du Groupe local des partenaires de l'éducation dans l'organisation des états généraux de notre système éducatif, non sans les exhorter à œuvrer pour le renforcement des acquis, la mutualisation des efforts et une synergie d’actions pour relever les défis.

 

TBT

 

 

 

 

Content created and supplied by: NISSIANAELLE (via Opera News )

mariatou koné

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires