Sign in
Download Opera News App

 

 

Pourquoi personne ne doit avoir '' peur '' du retour triomphal de Laurent Gbagbo

Le président Laurent Gbagbo a été définitivement acquitté lors de son procès à la Cour Pénale Internationale. L'homme aura passé dix longues années derrière les barreaux avant de se voir blanchir de toutes les effroyables charges qui pensaient sur lui. Au moment où l'ancien chef d'État ivoirien s'apprête à regagner sa terre natale, il se trouve des ivoiriens qui estiment que le '' Woody de Mama '' n'a pas droit à un accueil triomphal. Pourquoi a-t-on '' peur '' du retour triomphal d'un homme si sûrement éprouvé ?

Alafé Wakili l'a dit. '' Gbagbo a gagné gros ''. Les conditions de son retour sont juste une célébration légitime que peuvent reclamer ses proches sans que cela ne défigure la cohésion sociale. Adama Bictogo, Issiaka Bictogo et la chambre des rois et chefs traditionnels avancent le motif des douleurs des victimes de la crise post-électorale. Ces victimes sont pourtant de toutes les régions. C'est toute la Côte d'Ivoire qui a été balafrée. Du nord au sud et de l'est à l'ouest en passant par le centre, la Côte d'Ivoire a souffert. Gbagbo lui-même en tant que président de la république agressé par une rébellion est aussi victime.

L'arrivée de Gbagbo devrait ouvrir un joli couloir de la réconciliation et d'El paix. C'est une belle occasion de recoller tous les morceaux après les les différentes crises traversées par notre pays. La réconciliation nationale a besoin de tous les acteurs majeurs de la scène politique ivoirienne. Et Gbagbo en fait partie. Sa venue est une chance pour la paix et non un boulet.

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

adama bictogo laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires