Sign in
Download Opera News App

 

 

Libération des militaires: Le gouvernement trouve l'exigence de Laurent gbagbo moralement malsain

Le porte-parole du Gouvernement, Amadou Coulibaly, a indiqué que l'ancien président Laurent Gbagbo : ‘’ peut faciliter le travail de la justice en se rendant lui-même à la justice et en avouant, en reconnaissant sa responsabilité" dans les événements survenus lors de la crise post-électorale de 2010-2011. 

Cette sortie du porte-parole du gouvernement est consécutive aux propos du président du PPA-CI, Laurent Gbagbo qui plaide pour la libération des prisonniers politiques qui croupissent encore dans les geôles de l'État.

Le ministre de la Communication par ailleurs porte-parole du gouvernement s'exprimait sur la question de la demande libération des prisonniers miliaires de la crise post-électorale, à l'issue du conseil de ministres tenu mercredi 02 Décembre 2021, à Abidjan. 


Amadou Coulibaly répondait ainsi à l’ex-président Laurent Gbagbo qui exige la mise en liberté des militaires arrêtés et écroués en prison pour leur implication supposée dans la crise post-électorale de 2010-2011 qui a fait officiellement 3000 morts. 

 " En ce qui concerne les militaires, il faut rappeler qu’ils sont poursuivis pour des crimes de sang, assassinats, meurtres, enlèvements, soustractions de cadavres", précise d’emblé le porte-parole du gouvernement se disant étonné de la récurrence de cette demande du président du Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire(PPA-CI), Laurent Gbagbo. 

« Ceci étant, si tant il est que ses nuits sont troublées, il (Laurent Gbagbo) peut faciliter le travail de la justice en se rendant lui-même à la justice et en avouant, en reconnaissant sa responsabilité. Ça, ce serait un comportement de Woody "dit-il, ajoutant qu'il' n’est pas bien de vouloir exploiter l’émotion et la naïveté de ses partisans pour blanchir sa conscience. C’est moralement malsain". 

"M Gbagbo est-il en train de nous dire que c'est lui qui a donné les instructions ? Si tel est le cas, cela pourrait intéresser la justice parce qu'il ouvre la voie à une autre procédure à partir du moment où l’aveu est la reine des preuves", a commenté le porte parole du gouvernement. 

Edmond kouassi ( Eddydy)

Content created and supplied by: Eddydy (via Opera News )

amadou coulibaly laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires