Sign in
Download Opera News App

 

 

Johnny Patcheko :"Je partais apporter ma chaleur à Gbagbo"


Le vidéaste des réseaux sociaux, résident de la Finlande, Johnny Patcheko, s'en est pris ce matin à certains activistes pro-Gbagbo qu'il a traités d'hypocrites. Tôt ce vendredi 2 Juillet dans un facebookLive, Koukougnon Christ a déclaré être quelqu'un de vrai, de sincère, au contraire de certains pro-Gbagbo qui sont déçus de l'attitude de leur mentor depuis son retour à Abidjan, et qui, devant leurs caméras, font ses éloges comme si de rien n'était, alors qu'ils le pourfendent dans les ''inbox''.


Johnny a dit être un homme de conviction, qui assume son identité, sans peur de parler au public, à visage découvert. Il a rappelé son combat pour Laurent Gbagbo et Blé Goudé à l'époque locataires de la Haye :

« J'habitais à la frontière de la Norvège. J'allais les voir à la CPI pour aller leur apporter ma chaleur. Je n'ai jamais demandé 5 francs à Gbagbo, ni à Blé Goudé.

Après les bruits entre Affi et Gbagbo, j'ai compris que c'était Gbagbo la tête du désordre dans le parti. J'ai donc enlevé ma main dans son affaire », a-t-il précisé pour justifier, entre autres, l'une des raisons qui l'ont poussé à retourner sa veste.

Et de terminer en disant que son combat est idéologique et ne saurait aucunement être motivé par l'argent. « Je gagne bien ma vie ici, j'ai un bon travail », a-t-il précisé pour illustrer que ses interventions politiques sont mues par la passion et qu'il trouve son épanouissement occidental dans un travail loyal qui le nourrit sa famille et lui, à satiété.


LC

Content created and supplied by: LouisCésarBANCE (via Opera News )

cpi finlande haye johnny patcheko laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires