Sign in
Download Opera News App

 

 

Menace de retrait des soldats français du Mali/ Nathalie Yamb à Macron : ''retirez votre armée''

Face aux menaces du président français Emmanuel Macron de retirer ses troupes du Mali, les réactions ne se font pas attendre sur le continent noir. Nathalie Yamb conseillère exécutive du parti Liberté et démocratie pour la République (Lider) de Mamadou Koulibaly donne de la voix.

«Monsieur Macron, nous ne sommes pas Brigitte. Vous ne nous impressionnez pas avec vos gesticulations théâtrales. Ne menacez pas, ne mettez pas de condition, pas de “si”.

Pour une fois, faites, et faites-le d’un coup sec, sans vaseline! Retirez votre armée d’occupation, plutôt aujourd’hui que demain! L’Afrique se porte mieux quand la France n’y est pas. Le contraire n’est, hélas pour vous, pas exact, mais vous devrez de toute façon vous y habituer, car on ne veut plus de vous chez nous. », a-t-elle indiqué.

Au Colonel Assimi Goita, actuel homme fort du Mali, la Dame de Sotchi conseille des échanges d’égal à égal à l’endroit de Macron et des chefs d’Etat africains Alassane Ouattara, Condé, Gnassingbé, Sall, Akufo-Addo.

« N’ayez aucun complexe lorsque vous serez autour de la table. Il y a très peu parmi eux qui peuvent vous faire la leçon. Mais contrairement à vous, ils n’ont pas agi pour satisfaire la volonté de leur peuple, mais plutôt contre elle. Akufo-Addo a entériné le coup d’Etat au Tchad et n’a donc rien à vous apprendre. 

Ce n’est pas en vous aplatissant devant l’Occident et ses toutous africains que vous gagnerez leur respect, la paix ou le progrès. C’est en les regardant droit dans les yeux et en agissant dans l’intérêt de votre peuple, car il n’y a pas d’armée plus puissante qu’un peuple uni. », a-t-elle ajouté.

Pendant ce temps, un lynchage organisé d’Assimi Goita dans la presse française a commencé. Cette même diabolisation des dirigeants africains qui refusent d’être des vassaux de Paris. Pour finir, un retrait des bases militaires françaises du continent noir ferait du bien à la France qui pourra faire l’économie des nombreux efforts de guerre que subissent les contribuables français.

 

Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

emmanuel macron mali mamadou koulibaly nathalie yamb

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires