Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire "3000 docteurs": «Faux!», voici les explications d’Adama Diawara devant les Sénateurs

Face aux Sénateurs de la Caef, le vendredi 3 décembre dernier, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Adama Diawara, a eu à s’expliquer sur la situation des 3000 docteurs non recrutés qui fait couler beaucoup d’encre et salive en ce moment.

Le faisant, le ministre a battu en brèche le chiffre qui est évoqué. «Nous avons exactement 1084 docteurs non recrutés au titre de ce qu’on appelle les recrutements nouveaux, c'est-à-dire ceux qui aspirent à être fonctionnaires pour la première fois ou ceux qui ont dépassé l’âge d’aller à la fonction publique que nous classons sous le vocable de contrat », a-t-il révélé.



Et d’ajouter que «maintenant on a 257 qui relèvent de ce qu’on appelle le glissement catégoriel c'est-à-dire des fonctionnaires qui, entre temps, ont eu un doctorat, et qui aspirent à devenir assistants d’universités.»

«Donc, poursuit-il, ça nous fait en tout 1341. Si on prend les recrutements nouveaux, ça fait 1.084, nous sommes très loin de 3.000. D’ailleurs, je l’ai fait sciemment, j’ai demandé à ceux qui s’agitaient sur les réseaux sociaux eux-mêmes de faire le décompte et figurez-vous qu’hier (ndlr jeudi 2 décembre), ils m’ont remis leur liste à eux. Ils en étaient à 1463.»

Poursuivant son explication, il dira que «l’écart peut s’expliquer, soit il y a des doublons, parce que lorsque nous avons demandé qu’ils viennent s’inscrire certains ce sont inscris deux, trois, voire quatre fois. Et, il y a aussi que la dernière commission a eu lieu le 07 octobre 2021 et nous sommes en décembre, entre temps d’autres ont dû soutenir leur thèse. Tout ça, nous allons confirmer mais pour le moment c’est clair nous avons 1084 recrutements nouveaux et contrats et 257 glissements catégoriels… »

Il a par la suite relevé que «tous ces docteurs non recrutés, ce qu’ils souhaitent, c’est que le Président de la République prenne un décret spécial pour les intégrer à la fonction publique. Je leur ai dit que c’était impossible.»

Explication. «Premièrement, parce que pour accéder à la fonction publique, il faut passer par un concours, mais aussi parce qu’il n’est pas question de faire de la jurisprudence, parce que si nous le faisons pour les docteurs, il est évident que ceux qui ont le master vont demander, ceux qui ont la licence vont demander et l’effet boule de neige, la banque va sauter au niveau de la maitrise de la masse salariale. C’est impossible ! Le ministre du Budget est là, déjà que, au lieu de 35%  des recettes fiscales nous en étions à 42.2», a-t-il indiquer avant d’aller plus loin pour dire qu’«ensuite, il y a le niveau même des enseignants parce qu’il est hors de question que je recrute ceux-là sans m’assurer qu’ils ont le niveau d’enseigner dans nos universités.»

Autre explication. «Vous savez, je ne vais pas faire mauvaise langue ; j’ai été souvent dans les jury de recrutement ; alors vous savez quand vous avez quelqu’un qui veut être recruté comme enseignant de physique dans une Ufr de physique et que vous lui posez des questions vraiment basiques sur la physique et qu’il ne peut pas répondre, il est hors de question qu’il vienne enseigner chez moi parce que je n’ai aucune envie de tirer la qualité de mon système vers le bas. », a-t-il souligné.

Ces précisions faites sur la situation des docteurs non recrutés, Adama Diawara indiquera aux vénérables sénateurs les propositions faites à ceux-ci. « Je leur indiqué un certain nombre de perspectives. Le ministre du budget à mis à notre disposition 450 postes de recrutements nouveaux pour 2022. Donc dès le premier trimestre de 2022 nous allons organiser le concours de recrutement des 450 nouveaux assistants. Ça, c’est uniquement les recrutements nouveaux, fonctionnaires et contrats y compris. Ça n’a rien à voir avec les postes budgétaires pour les glissements catégoriels.»

GRO avec JPL

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

adama diawara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires