Sign in
Download Opera News App

 

 

Éducation / niveau des enseignants : quand un instituteur juge la remarque d'Assalé Tiémoko

Le Maire de la commune de Tiassalé et patron de presse, Monsieur Assalé Tiémoko, en habitué, apporte encore une autre couleur sur le tableau dans les écoles ivoiriennes. 

La première fois était quand il mettait fin aux frais annexes dans les écoles primaires à Tiassalé, comme le rapporte le site Yeclo.ci du 2 décembre 2020.

Cette fois, comme dans un mémoire en réplique, un instituteur lui lance un défi d’orthographe, d’écriture et de lecture suite à sa dénonciation du « faible niveau » présumé des instituteurs des dernières promotions d’il y a presque dix ans.

La toile rapporte en effet la gageure de M. Hyacinthe Kouaho en ces termes :

« Je vous demande une compétition télévisée de lecture et d'écriture. Si votre écriture est plus belle que la mienne, je dépose ma démission pour satisfaire votre mépris envers les enseignants.» (Voir l’intégralité de son texte sur https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=381505146710392&id=102406037953639)

Disons-le clairement, Monsieur Kouaho est sorti de son axe en ramenant la question du faible niveau des enseignants du primaire depuis quelques années à sa seule personne. 

Et là encore, la gageure est titanesque comme celle de tisser un coutil pour couvrir la nudité d’un éléphant.

Parce que M. Assalé Tiémoko est un homme d’écriture, lu quotidiennement à travers le monde et les personnes les plus averties relèvent la qualité de sa plume.

La réplique de M. Kouaho Hyacinthe est ici un devoir hors sujet qui tente d’oblitérer la vérité du faible niveau des enseignants du primaire en général.

Lui peut être une exception, mais une seule graine pourrie fait cracher toute la bouchée. Parce que la même toile a aussi rapporté des fautes ahurissantes d’enseignants lors des appréciations sur les bulletins de notes d’élèves.

A la vérité, il y a un problème avec ce niveau des enseignants et il faut le poser clairement avec courage pour le résoudre. L’esquiver serait mettre à cuire au feu, une marmite de graviers.


Ouraga Dali Constant

Content created and supplied by: OuragaDConstant (via Opera News )

tiassalé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires