Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire-2025 : comment l'opposition pourrait donner le pouvoir au RHDP

Depuis l'installation d'Alassane Ouattara au palais, les autres partis d'opposition ont eu du mal à se consolider véritablement. Pire, beaucoup dans l'opposition ont dû faire face à des départs de personnalités de leurs partis. Et même, cela a contribué à faire du RHDP un parti politique de véritable "rassemblement ".

Pendant ce temps, au PDCI RDA, l'on observe la situation avec plus de délicatesse. L'âge de Bédié, quoiqu'il en soit est dans la tête de ses militants face aux enjeux qui les attendent en 2025 où le Président du plus vieux parti pourrait avoir 90 ans. Même si KKB fut un temps, le seul militant un petit peu " rebelle", aujourd'hui Jean Louis Billon semble montrer quelques signes d'impatience envers Henri Konan Bédié et son parti. Cela risquerait de conduire le PDCI RDA a plus de combats internes au lieu de se remobiliser davantage contre la machine RHDP déjà en place.

Après le PDCI, le FPI vient de connaître une situation politique sans précédent. Avec le divorce retentissant entre Laurent Gbagbo et son ancien Premier ministre Pascal Affi Nguessan, on peut dire que le mal est plus profond que ce que l'on pourrait croire. Car comment concevoir Laurent Gbagbo sans son "FPI" dont l'histoire lui restera collée à jamais? Comment Laurent Gbagbo peut-il resurgir politiquement avec un autre parti qui n'a pas encore vu le jour ?

Pour éviter de s'éterniser à égrener les problèmes internes des différents partis politiques de l'opposition en Cote d'ivoire, avec ces deux ( PDCI FPI) nous constatons aisément que le vrai combat de l'opposition n'est pas encore au niveau d'Alassane Ouattara et du RHDP qui se frottera les mains. L'opposition a plus d'insectes rongeurs dans son l'appareil.

La récente démission de Mamadou Koulibaly, bien qu'elle ne soit pas politique a un écho plus q'important dans le jeu politique national. En plus les autres comme MFA et même L'UDPDCI ont dans leur agenda et actualité, des crises diverses à gerer.

Pour conclure, il est aujourd'hui assez clair que l'opposition ivoirienne dans son grand ensemble (PDCI,FPI, MFA ) aura à mener plus d'un combat , celui de resserrer les rangs en interne avant tout autre projet d'envergure nationale. La reconquête du pouvoir ne sera possible qu'avec des partis politiques unis véritablement pour une même bataille. Où le consensus doit s'obtenir à coups d'arguments. Chose que l'opposition peine à en faire preuve. Trop de querelles internes pour espérer vaincre le RHDP en 2025 ! Et à mesure que le temps passera, le RHDP risque de vaincre sans avoir à combattre.

Content created and supplied by: StanAka (via Opera News )

henri konan bedié jean louis billon laurent gbagbo pdci rda rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires