Sign in
Download Opera News App

 

 

Les sévères sanctions contre les élèves gendarmes divisent l'opinion ivoirienne

Si il y a des actes que l'on ne peut accepter, c'est molester ou bastonner injustement un individu quelque soit son rang social.

C'est malheureusement cet acte que se sont rendus coupables plusieurs élèves sous officiers de la gendarmerie nationale lorsqu'ils ont pris à partie plusieurs personnes dont une journaliste le dimanche 9 mai dernier à Adjamé.

Après des sanctions disciplinaires, ils ont été contraints par leurs supérieurs à parcourir plusieurs kilomètres à pieds d'Abidjan à Yamoussoukro et cela en six jours.

Si pour la plupart des ivoiriens ces sanctions sont bien méritées d'autres par contre les trouvent très sévères.

La Côte d'ivoire n'a pas besoin de salir son image aux yeux de la population et du monde entier et de surcroît pas des forces de l'ordre.

Même si la sanction est sévère, elle donnera à réfléchir aux autres prétendants, car ce n'est pas la première fois que de tels agissements se produisent.

Et vous qu'en pensez vous ?

Content created and supplied by: Paullevigerod (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires