Sign in
Download Opera News App

 

 

Sur NCI 360° : Dr Sylvain N'guessan dégage les 4 piliers de la réconciliation nationale

Après une décennie de crise politico-militaire dans les années 2000, la question de la réconciliation nationale continue d'être évoquée en Côte d'Ivoire. Tout le monde y va de son commentaire et de son analyse. Pour certains observateurs, le président Alassane Ouattara ne ferait pas assez pour y remédier même s'il faut souligner que quelques actions du Chef de l'État Ivoirien ont permis de participer à la décrispation de l'atmosphère socio-politique. Il avait annoncé en août 2018, l'amnistie de 800 personnes dont l'ex-première dame Simone Gbagbo qui avait commencé à purger une peine de 20 ans de prison. Son époux et ancien président Laurent Gbagbo, acquitté par la CPI et libéré en février 2019 est rentré le 17 juin dernier. Quelques prisonniers politiques ont pu recouvrer la liberté au nom de la paix et de la cohésion sociale. Plusieurs exilés ont pu regagner les bords de la lagune.

Cependant faut-il le reconnaître, la réconciliation nationale demeure le fruit d'un long processus. C'est pourquoi, Dr Sylvain N'guessan, analyste politique, qui était l'un des invités de l'émission débat NCI 360° diffusée ce dimanche 1er août, a expliqué qu'elle ne se limiterait à un partage autour d'un plat. « La CPI n'a pas libéré Laurent Gbagbo pour venir consolider la réconciliation en Côte d'Ivoire. Il a été acquitté parce qu'il n'y avait pas de preuve contre lui. Il faut que cela soit su par tous. La réconciliation en Côte d'Ivoire n'est pas une partie de garba (semoule de manioc accompagnée de poisson thon) entre jeunesses du PDCI, RHDP et FPI, c'est plus profond et fondamental que ça » a-t-il estimé.

Puis de poursuivre en indiquant que l'aboutissement de ce processus reposerait, selon lui, sur 4 piliers fondamentaux. « Quand on parle de réconciliation, il y a 4 piliers fondamentaux. Le devoir de vérité, on n'a jamais vu les résultats de l'enquête de Charles Konan Banny. Le devoir de justice, il n'y a qu'un camp qui a été poursuivi en Côte d'ivoire. On a vu la célérité avec laquelle les enquêtes contre Laurent Gbagbo ont abouti. Les réparations à apporter aux victimes, quelles sont les victimes qui ont obtenu réparation ? Les réformes à apporter. Les principaux faiseurs de la guerre de 2002 à 2011 qui ont été promus et qui dirigent l'armée nationale » a-t-il énuméré.


Yannick_LAHOUA

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

alassane ouattara côte d'ivoire laurent gbagbo nci 360° simone gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires