Sign in
Download Opera News App

 

 

Voici le document de "chantage" qu'Affi a présenté à Gbagbo en Belgique

Depuis 2013 le front populaire ivoirien fondé par l'ex président Laurent Gbagbo est lézardé du fait des divergences politiques avec d'un côté les détenteurs de la légalité dirigé par Pascal Affi N'guessan et l'autre côté ceux qui revendiquent la légitimité avec comme dirigeant Laurent Gbagbo dont l'intérim était assuré par feu Aboudhramane Sangaré et par la suite son secrétaire général Assoa Adou après le décès de ce dernier.

Ainsi en vue de régler les différends au sein de l'ancien parti au pouvoir, Pascal Affi N'Guessan et l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, qui se disputaient la direction du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), se sont rencontrés à Bruxelles le vendredi 03 et samedi 04 Janvier 2019 à la demande du premier cité.


En effet, les deux personnalités ont fait un large tour d'horizon relativement à l'actualité nationale et plus précisément la situation interne du FPI.


A la fin de l'audience, l'ex premier ministre et président légal du front populaire ivoirien a présenté un document qu'il a rédigé en vue de sortir de cette crise, lequel document qualifié de ''chantage'' par Laurent Gbagbo a été déclassé et publié ce jour par son service de communication.

Ainsi comme on peut le constater, dans le document autrefois top secret que nous avons joint à l'article, l'ex premier ministre a proposé à Laurent Gbagbo d'être le premier vice-président du FPI avec les pleins pouvoirs.

Il a également demandé que la gestion quotidienne du parti soit assurée par les deux tendances opposées jusqu'à l'organisation d'un congrès.

Par ailleurs, concernant les élections présidentielles d'octobre 2020 dernier, celui qui est surnommé le lion du Moronou a tenu à être le colistier de l'ex président ivoirien s'il se présentait et en cas d'empêchement de l'un, l'autre pourra continuer l'aventure en choisissant un autre colistier.

Au paragraphe 16 du document, il a laissé entendre en ces termes : «En vue de l’élection présidentielle d’octobre 2020, les deux parties conviennent de soumettre au Congrès unitaire, la liste de candidatures du Président Laurent Gbagbo à la Présidence de la République et celle du Président Pascal Affi N’guessan à la vice-présidence de la République. En cas d’empêchement de l’une des deux personnalités, l’autre conduit la liste après désignation d’un nouveau colistier.»


Ce document déclassé à la suite des propos tenus par AFFI envers son ex mentor le week-end dernier à l'occasion de sa double activité (comité central suivi de conférence de presse) et qui fait la une de l'actualité ce jour n'a pas été apprécié par l'ex président ivoirien qui n'a pas manqué de faire un commentaire à ce propos lors du comité central qu'il a convoqué au palais de la culture de Treichville: «En Politique si tu fais du chantage, on te fera ce qu'on a fait à Affi» a t-il laissé entendre.


Rappelons toutefois qu'à la suite du comité central qu'il a organisé la semaine dernière, Laurent Gbagbo a proposé à l'assemblée, la création d'un nouveau parti politique éléphantesque élargi à tous les partis et micros parti membres ou alliés de la plate forme Politique Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS) dirigé par le Député de Yopougon, Georges Armand Ouegnin pour laisser ce qu'il qualifie d'''enveloppe'' (parlant du FPI légal sans contenu) à son ex Poulain Pascal Affi N'guessan, marquant ainsi le divorce définitif d'avec son ancien premier ministre.

Content created and supplied by: MichaelGbagbo (via Opera News )

assoa adou belgique bruxelles laurent gbagbo pascal affi n'guessan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires