Sign in
Download Opera News App

 

 

Fonctionnaires sans postes au MEF et au MBPE : le gouvernement prend une décision

Les nombreux fonctionnaires affectés au ministère de l'Economie et des Finances (MEF) et celui du Budget et du Portefeuille de l'Etat (MBPE) et qui sont jusque-là sans postes connaissent désormais leur sort. En effet, ils seront incessamment ramenés à la Fonction publique pour être réaffectés dans d’autres ministères. L’information a été donnée ce mercredi 7 juillet 2021 par le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly dit AMS, lors du point de presse du Conseil des ministres.

« Effectivement il y a de nombreux fonctionnaires qui sont dans les ministères de l’Economie et des Finances et du Budget qui sont sans postes. Selon le temps indiqué, ils seront ramenés à la Fonction publique pour réaffectation. Vous savez, il y a de nombreux ministères qui sont en sous effectifs. Et pourtant tout le monde se retrouve dans ces deux ministères. Je ne veux pas vous dire ici pourquoi tout le monde veut aller là-bas. Mais on se comprend », a-t-il répondu à la question de la journaliste de Radio Côte d’Ivoire, Sekongo Korona, sur le sujet.

Dans une note de service en date du 11 juin 2021, le Premier ministre, chef du Gouvernement, Patrick Achi, a instruit le ministère de la Fonction publique et de la Modernisation de l’Administration à suspendre les affectations massives de fonctionnaires dans lesdits ministères jusqu'à nouvel ordre.

« Il me revient que de nombreux fonctionnaires et agents de l’Etat mis à la disposition de certains ministères, notamment le ministère de l’Economie et des Finances et le ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat, sont sans poste de travail. Dans le même temps, la grande majorité des départements ministériels est en sous-effectif préjudiciable à l’effectivité et à la qualité du service public. En conséquence, je vous invite à prendre les dispositions en vue de la suspension jusqu’à nouvel ordre, des affectations incontrôlés de fonctionnaires au Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat et au Ministère de l’Economie et des Finances », peut-on lire dans la note.

Poursuivant, le chef du gouvernement fait savoir que « les propositions d’affectations de fonctionnaires au sein de ces départements Ministériels devront désormais être conformes au catalogue des mesures nouvelles et faire l’objet d’accord express des ministres concernés qui devront » l’en infomer.  

Content created and supplied by: Pierre_Ephèse (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires