Sign in
Download Opera News App

 

 

Pouvoir exécutif et pouvoir judiciaire : la difficile séparation !

Dans toutes les démocraties, le pouvoir est incarné par le pouvoir exécutif dont le tenant est le président de la République et plus loin le gouvernement. A côté, il y a les autres pouvoirs que sont le pouvoir législatif et le pouvoir judiciaire. Si les tenants du pouvoir législatif sont les députés et autres sénateurs, détenant leur force du peuple qui les a élus, le pouvoir judiciaire est lui quasiment à la solde du pouvoir exécutif. Les magistrats du pouvoir judiciaire ne sont pas élus mais plutôt nommés. C'est malheureusement ainsi même dans les plus anciennes démocraties connues. Et notre jeune démocratiee peut pas déroger à la règle, au point où on est en mesure de parler de difficile séparation entre le pouvoir et la justice.

A la dernière émission d'Ali Diarrassouba sur NCI, les invités avaient déploré la similitude entre le discours présidentiel au sujet de Soro Guillaume et le verdict rendu par les assises du tribunal d'Abidjan. Simple coïncidence ? Les analystes sont bien placés pour le dire. Mais en simple penseur, nous croyons que la séparation des trois pouvoirs exécutif, judiciaire et législatif n'est qu'une simple vue de l'esprit. Car pour rappel, en Côte d'Ivoire, 1/3 des sénateurs membres du pouvoir législatif sont nommés par le président de la République et l'on ne peut guère parler d'indépendance quand ont est nommé. Et comme nous savons que les lois appliquées par le pouvoir judiciaire proviennent soit du pouvoir législatif, soit du pouvoir exécutif nous sommes inquiets.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires