Sign in
Download Opera News App

 

 

Nouveau parti de Gbagbo. Les enjeux selon Koné Katinan

Koné Katinan, responsable de la communication du Congrès du nouveau parti de Gbagbo.


"Le renouveau, une nouvelle offre politique autour d'un leader qui a suffisamment montré sa capacité". Tel sont, selon Justin Koné Katinan, les enjeux du Congrès que les partisans de Laurent Gbagbo organisent les 16 et 17 octobre 2021. Le patron de la commission communication du comité d'organisation participait à une émission-débat sur la chaîne NCI, le dimanche 10 octobre, à 20 heures.

"Dans tous les cas, nous sommes en train de tracer un nouveau sillon. Nous souhaitons la présence de Simone mais nous ne disposons pas de sa volonté ", à poursuivi l'ancien ministre, répondant aux préoccupations d'un journaliste qui insistait pour savoir si l'ex-première dame sera présente à ce congrès ou pas. Il a poursuivi pour dire que ce dont il est certain, c'est que le Premier ministre Affi N'guessan n'y sera pas. Blé Houdé également, parce que ceux qui doivent rendre possible son retour au pays, ne font rien.

Invitant les participants au débat à aviter les jugements par avance, il a déclaré que lorsqu'il mène une réflexion à Abidjan, il veut que cela ait un écho à travers toute l'Afrique. " Nous avons fait une économie de compétition au lieu d'une économie de complémentarité comme le font les Européens. Et nous avons tous échoué. C'est cela, le programme qui est en construction dans un esprit de souveraineté africaine", a-t-il encore dit pour répondre à un participant qui estimait que ce nouveau parti "divise plus qu'il ne rassemble" et qu'il ne comprenait pas que ce parti soit à la fois africcaniste et souverainiste. Koné Katinan lui a répondu de ne pas confondre la souveraineté au nationalisme.

Paul D. Tayoro

Content created and supplied by: Paul-D-Tayoro (via Opera News )

justin koné katinan laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires