Sign in
Download Opera News App

 

 

Opinion - Législatives 2021: Chers candidats, le député ne construit pas de ponts ni châteaux d'eau

Est-ce un abus de la naïveté d'un électorat majoritairement analphabète ? Ou une séduction par tout moyen de cet électorat ? Ou une ignorance de la fonction du député dans une république ?

Autant de questionnements qui hantent l'esprit en écoutant et en lisant de nombreuses affiches de campagne en vue des élections législatives du 6 mars prochain. Pouvoir comme opposition s'adonnent à des communications, souvent en déphasage avec le rôle du pouvoir législatif. En effet, un député, c'est l'élu qui vote les lois régissant le fonctionnement et l'organisation de l'Etat, il contrôle les actions de l'Etat. C'est aussi le député qui vote la loi des finances.

Cependant, à entendre des candidats à la députation déclarer souvent que '' voter moi pour le développement, je vais vous sortir de la misère '' sont des propos qui apparaissent comme une communication de farce car, en Côte d'Ivoire, le législateur n'a pas de budget de développement ou d'investissement pour prétendre tenir de tels engagements. Toutefois, il est possible qu'un parlementaire use de ses relations extérieures pour réaliser des projets dans sa circonscription; ce qui est rarement observé.

De ce qui précède, il est important que l'on sache que c'est l'exécutif qui mène les actions de développement et d'investissement à travers les différents ministères, les collectivités territoriales telles que les mairies et conseils régionaux. Il revient au député de penser les lois, celles qui peuvent permettre au pays de renforcer ces institutions ; un pays fort, uni, développé devra reposer sur des textes bien élaborés dans l'intérêt de son peuple, car les hommes passent, mais la loi demeure.


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

Etat

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires