Sign in
Download Opera News App

 

 

72 heures après l'attaque du camp militaire : le Ministre de la Défense toujours attendu à N'dotré

72 heures après l'attaque de la base du Bataillon projectable d'Anyama, le ministre d'État, ministre de la Défense, Tené Birahima Ouattara ne s'est toujours pas encore rendu sur les lieux pour s'enquérir personnellement du moral de ses troupes. Certes, le Chef d'Etat-Major, le Général Doumbia Lassina s'y est déjà rendu à la tête d'une délégation composée de ses plus proches collaborateurs, mais cela n'empêche pas la tutelle de se montrer plus attachante, plus proche et prompte en pareilles circonstances.

Lors de la dernière attaque des positions des postes de Kafolo et Kolobougou, le ministre de la Défense, Tené Birahima Birahima Ouattara avait montré également la même attitude, c'est à dire, le peu d'empressement à se rendre sur le théâtre des opérations pour galvaniser les troupes victimes d'attaque armée. Au moment où nous publions ces lignes, nous apprenons ce vendredi 23 avril, la visite du Commissaire du gouvernement au Bataillon projectable d'Anyama.

Selon une source contactée, Ange Kessi Bernard Kouame serait venu apporter son soutien et sa solidarité aux soldats qui ont réussi à neutraliser les assaillants. Pendant ce temps, que fait le ministre de la Défense, lui qui logiquement devrait être en première ligne des visites aux hommes du lieutenant-colonel Atsain Thierry Marc ? Programme gouvernemental chargé ? Difficile de répondre à cette interrogation.

P. L

Content created and supplied by: Pierre_Lemauvais (via Opera News )

Bataillon projectable d'Anyama

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires