Sign in
Download Opera News App

 

 

André Silver Konan : "Au PDCI, Bédié continue d'appliquer le "diviser pour mieux régner"

Le journaliste-écrivain André Silver Konan estime qu'au Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), le président dudit parti, Henri Konan Bédié, 87 ans, continue d'appliquer la stratégie qui consiste à diviser au sein de son propre camp, pour mieux régner.

"Si Henri Konan Bédié ne montre pas de signe de vouloir passer le relai à une autre génération, au sein du PDCI, ce sera le suicide collectif assuré pour ce parti, en 2025", a déclaré le journaliste-écrivain sur sa page officielle Facebook.

"Or à l'étape actuelle des choses, il crée des structures pour opposer les uns aux autres (ex : comité politique de Rémi Allah Kouadio contre le secrétariat exécutif de Maurice Kakou Guikahué), en vue de mieux appliquer l'adage : "diviser pour mieux régner", a déclaré le fondateur du journal d'investigation Ivoir'Hebdo.

Pour le journaliste lauréat du prix Nobert Zongo du journalisme d'investigation, "cette façon de procéder est bien l'indice qu'il n'a aucunement l'intention de prendre sa retraite, alors que lui-même et ses partisans, ont conscience qu'il sera difficile pour lui de battre campagne et gagner la présidentielle de 2025".



En définitive, le journaliste-écrivain estime que "la meilleure façon de tuer définitivement le parti d'Houphouët-Boigny. Et en 2025, comme en 2015, comme en 2020, il trouverait toujours un prétexte vrai ou douteux, pour ne pas y aller, tout en rejetant la responsabilité sur les autres, dans le seul but de continuer à diriger le parti, sans intention de le céder à ceux qui peuvent reprendre le relai. C'est incroyable que les militants du PDCI ne voient pas ça. Bref".

Depuis quelques jours, le débat autour de la succession d'Henri Konan Bédié, renaît au PDCI, avec la sortie récente de Jean-Louis Billon, député de Dabakala et membre du bureau politique du parti.

"L'élection de 2025 s'annonce comme celle du renouveau générationnel incarné par de nouveaux visages, porteurs d'un récit plus fédérateur pour notre nation. J'ai réitéré clairement ma ferme intention de ne pas décevoir l'espoir qu'ils placent en moi. J'ai également rappelé l'urgence à favoriser l'éclosion de champions nationaux dans la sphère entrepreneuriale, au service d'un véritable patriotisme économique", a déclaré Jean-Louis Billon.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

andré silver konan côte d'ivoire pdci henri konan bédié maurice kakou guikahué

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires