Sign in
Download Opera News App

 

 

Nombre croissant de docteurs chômeurs : Adama Diawara veut traiter le mal à la racine

Au début de ce mois de novembre, un collectif de titulaires du doctorat non encore recrutés essayait d'exprimer son ras-le-bol à Abidjan –Plateau. Face à ce qui s’apparente à une crise de ce distingué diplôme, le Ministre Adama Diawara ne veut pas rester sans rien faire.

C'est depuis l’Université Jean Lorougnon Guédé que le Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique adressait la question du doctorat en Côte d'Ivoire, samedi 27 novembre dernier. En effet, le Professeur Adama Diawara prévoit l’organisation, très prochaine, d’un séminaire sur les écoles doctorales. Au nombre de huit (08), celles-ci tiennent compte des huit (08) domaines définis par le Réseau pour l'Excellence de l'Enseignement Supérieur en Afrique de l'Ouest (RESAO).

Aussi, Adama Diawara entend-il réduire le nombre d’étudiants encadrés par un professeur de rang magistral. Ce nombre devrait ainsi passer de cinq (05) par le passé à un seul doctorant par professeur de rang magistral ou rang A. Si cette reforme voyait le jour, il faudrait s'attendre à une réduction drastique du nombre de doctorants dans nos universités. Cette option semble être l'une des pistes choisies en vue de la revalorisation du doctorat en Côte d'Ivoire.

Pour rappel, cette visite du professeur Adama Diawara s'inscrit dans son agenda de travail et de rencontres de proximité dans les institutions sous sa tutelle. Avant Daloa, le Professeur Adama Diawara, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique était à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké, le vendredi 26 novembre.


Dégnimani Yéo

Content created and supplied by: Dégnimani_Yéo (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires