Sign in
Download Opera News App

 

 

Polygamie : voici comment les pays la pratiquent à leur manière

La polygamie est un des héritages des nos ancêtres. Elle est pratiquée dans plusieurs pays notamment en Afrique surtout. Mais la modernisation aidant, les pays tentent de moderniser cette pratique en l'adaptant au contexte social et à l'évolution du droit de la femme.

Selon actualite-ouest-africaine.org, dans la majorité des pays ouest-africains, la polygamie est également reconnue et encadrée par la loi civile qui autorise un homme à épouser jusqu’à quatre femmes sous certaines conditions, notamment la capacité financière de subvenir aux besoins de plusieurs épouses et familles.

En pratique, une union polygame se limite dans la plupart des cas à deux femmes par couple. Six pays ouest‑africains ont des codes civils prohibant officiellement la polygamie (Bénin, Cabo Verde, Côte d’Ivoire, Ghana, Guinée et Nigéria) mais les restrictions légales ne sont pas véritablement appliquées. D’autres pays comme le Burkina Faso ou le Togo permettent au couple ou à l’homme (Mali, Sénégal, Tchad) de choisir selon le droit civil moderne d’être monogame ou polygame. Plusieurs pays, comme la Mauritanie, exigent le consentement des épouses existantes avant d’autoriser un homme à se marier à une nouvelle femme. Au Nigéria, plusieurs régimes matrimoniaux sont en vigueur parallèlement. La législation civile interdit la polygamie mais les douze États du nord qui sont gouvernés selon la charia reconnaissent les mariages polygames. Si le vote du nouveau code civil est confirmé, la Guinée deviendra le dernier pays africain à légaliser la polygamie (après le Kenya en 2014). Le statut juridique de la femme mariée peut contribuer à la protéger et lui permettre d’accéder à certains droits. Cependant, les mariages polygames sapent l’égalité des droits entre les deux sexes. Traditionnellement plus répandue en milieu rural, la polygamie s’est également adaptée aux environnements urbains et éduqués.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires