Sign in
Download Opera News App

 

 

Réconciliation nationale : Le maire de Ouragahio parle à Ouattara et lui fait des propositions

Le député-maire de Ouragahio, Antoni Garou, a accordé une interview à africanewsquick.net, depuis Daoukro où il était avec la délégation de l’ex-président de la République Laurent Gbagbo qui rendait visite à son aîné Henri Konan Bédié, ancien président de la République de Côte d’Ivoire (1993 à 1999). L’ex-pensionnaire de la prison de Scheveningen à La Haye a délivré un message fort. Le député qui occupe aujourd’hui l’ancien siège de Laurent Gbagbo s’est prononcé sur le discours du fondateur du Front populaire ivoirien (FPI), depuis Daoukro.

Antoni Garou dira d’emblée : «Je voudrais dire que le président Laurent Gbagbo nous met en mission à travers ce discours. Cette mission est laquelle? Il s’agit d’une mission de réconciliation et de paix que nous devons prôner autour de nous. La réconciliation peut partir de Ouragahio à travers le président Laurent Gbagbo et nous allons accompagner ce mouvement de réconciliation et de paix. C’est très important.»

Puis il a ajouté qu’il faut solder les contentieux des crises depuis 1999 et qui doit aller au-delà des deux personnalités qui viennent de se rencontrer. «Je pense que toutes les actions qui vont être initiées par les présidents Bédié et Gbagbo, nous serons présents pour accompagner ces mouvements-là. Mais je voulais dire qu’il faut qu’on aille au-delà de ces deux personnalités. La Côte d’Ivoire toute entière doit se trouver. Ces deux personnalités ont tracé les sillons», a-t-il affirmé.

Pour le maire de Ouragahio, «le président Alassane Ouattara doit aussi rentrer dans ce mouvement! Il faut que pour une fois, on solde les comptes des conflits que nous avons connus dans notre pays depuis 1999.»

Et de poursuivre pour dire que «l'ultime manière de solder ces comptes, c’est la libération de tous les prisonniers politiques et militaires qui sont encore en prison. Il n’est pas dans l’intérêt de qui que ce soit, qu’on ait encore des prisonniers politiques et militaires dans notre pays. Ce n’est pas bon pour l’image de notre pays».

Selon le maire Garou, «la Côte d’Ivoire a été connue comme un pays de paix. C’est à travers la paix que le monde entier nous a connus. C’est pour cela que toutes les nationalités à la recherche de la paix viennent dans notre pays. Nous devons continuer dans cette dynamique tracée par le président Félix Houphouët-Boigny. C’est très important.»

Il n’a pas manqué de lancer un appel au président Alassane Ouattara qui devrait être le premier responsable de la cohésion et de la paix en Côte d’Ivoire. «Je voudrais donc lancer un appel au président Ouattara, qu’il aide à réussir cette réconciliation. Il a commencé mais ce n’est pas encore suffisant. Ses frères sont là, il faut que les trois se retrouvent. Laurent Gbagbo l’a fait hier, le président Bédié l’a fait hier à son retour d’exil», a appelé le maire de la ville natale de Laurent Gbagbo, l’opposant historique de Félix Houphouët-Boigny.

Il a argumenté pour dire que «dans un pays c’est l’opposition qui fait la paix. Alassane Ouattara a en face de lui une opposition loyale qui respecte la loi de son pays. Une opposition loyale, c’est une opposition qui ne cherche des moyens détournés pour accéder au pouvoir. Et il a la chance d’avoir en face de lui une opposition loyale. C’est pour cela qu’il y a une paix relative en Côte d’Ivoire.»

Selon lui, «quand une opposition n’est pas loyale et qu’elle cherche des moyens détournés pour accéder au pouvoir, il n’y aura jamais la paix. Le président Bédié a connu cette opposition déloyale. Le président Gbagbo a aussi connu cette opposition déloyale. Le président Ouattara qui a en face de lui une opposition loyale doit pouvoir comprendre cela et libérer les prisonniers politiques et militaires pour redorer le blason pour l’image de marque de la Côte d’Ivoire. La paix est la marque déposée de la Côte d’Ivoire. Nous sommes fiers quand on dit que la Côte d’Ivoire c’est le pays de la paix».

 

GRO

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

antoni garou haye henri konan bédié laurent gbagbo ouragahio

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires