Sign in
Download Opera News App

 

 

Région de Gagnoa : violents affrontements entre des jeunes des villages de Tipadipa et de Godiabré

La région de Gagnoa est actuellement le théâtre d'une grave crise entre deux villages de ladite region à savoir Tipadipa et Godiabre.

En effet, de violents affrontements entre les jeunes des deux villages ont participé à troubler la quiétude des populations. Tout serait parti selon des temoins d'une partie de football qui aurait mal tournée.

(Image d'illustration)

Les faits liés à ces affrontements nous sont relatés par le média "Télex du Gôh", média mettant en lumière les faits majeurs de la région de Gôh sur les réseaux sociaux.

Les faits :

" Selon des témoins, tout a commencé dans la nuit du lundi 30 août 2021.

Des jeunes de Tipadipa revenaient de la ville de Gagnoa aux environs de 19 heures. Après avoir franchi le corridor de Godiabré, ils ont été lapidés par des jeunes de ce village au niveau du cimetière.

Les esprits s'échauffent, les jeunes de Tipadipa appellent leurs frères en renforts. Ils arrivent dans les minutes qui suivent. Très rapidement, les belligérants se font face avec comme armes en présence, des cailloux, des gourdins et des machettes.

Malgré l'intervention du Chef du village, les jeunes n'ont point voulu entendre raison. C'est alors l'on va apprendre que cette palabre fait suite à un match de foot entre Tipadipa et Zapata. Comment Godiabré s'est retrouvé dans l'histoire ? les explications sont floues.

En ce qui concerne l'affrontement, il y a eu trois (03) blessés dont un blessé grave avec un oeil crevé du côté de Tipadipa, avant l'arrivée des forces de police venues de Gagnoa qui vont réussir à stopper les affrontements.

Mais les hostilités vont reprendre à nouveau le mardi 31 août. Le Président des jeunes de Godiabré parti à Tipadipa pour une course va être pris à parti par les jeunes de Tipadipa en signe de représailles."

Le Commandant de Compagnie de la Gendarmerie de Gagnoa, informé, se rend sur les lieux pour calmer les esprits. Il est aidé en cela par le chef du village de Godiabré.

Des discussions entre autorités villageoises, force de l'ordre et jeunes vont réussir à ramener le calme entre les jeunes de Tipadipa et de Godiabre mais la vigilance reste de mise pour un retour définitif de la paix entre les 2 villages.

Le football déchaîne certes des passions mais ne doit pas être source de conflit entre les populations de surcroît des jeunes des villages voisins. Nous souhaitons un prompt rétablissement aux blessés.

Aimé.Y

Content created and supplied by: Aimé.Y (via Opera News )

gagnoa

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires