Sign in
Download Opera News App

 

 

Orpaillage au Ghana : Nanan Akufo Addo prend une décision qui doit faire cas d'école

Des années que durent, très souvent, de façon incontrôlée, l'exploitation minière dans les plans d'eaux dans certains États d'Afrique. Le Ghana et la Côte d'Ivoire pourraient être cités en exemple. Au Ghana, vu les proportions que prennent l'orpaillage sur les flancs d'eaux, Akufo Addo, président de la République, a recours à l'armée pour combattre le phénomène. 

Selon Quotidien Numérique d'Afrique, dans un communiqué du ministre de l'information du Ghana Kojo Oppong-N'kruma, le président Akufo-Addo a autorisé les forces armées ghanéennes à commencer une opération visant à retirer toutes les personnes et la logistique impliquées dans l'exploitation minière des plans d'eau du Ghana.

Kojo Oppong-N'kruma a déclaré que les instructions du président étaient conformes aux résolutions adoptées lors du récent dialogue avec les parties prenantes sur l'exploitation minière à petite échelle, afin de garantir l'arrêt immédiat de l'exploitation minière dans les plans d'eaux.


Voilà une décision que devrait prendre le gouvernement ivoirien face à la montée galopante de l'orpaillage clandestin dans plusieurs départements du pays. Le phénomène de l'orpaillage a pris de trest proportion à tel enseigne que dans certaines localités du pays dont Béttié, dans le département d'Abengourou, la jeunesse est montée au créneau afin d'amener les autorités locales à prendre des décisions qui mettraient fin aux activités des orpailleurs.


Source : Quotidien Numérique d'Afrique


En Dieu il faut croire


Paul Konan

Content created and supplied by: Paulyfamienkoffi (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires