Sign in
Download Opera News App

 

 

Coulibaly-Kuibiert, président de la CEI "nous avons radié Gbagbo, Blé et Soro en regardant la loi"

Le président de la Comission Électorale Indépendante ivoirienne ( CEI ), Coulibaly-Kuibiert s'est exprimé sur les récentes décisions prises par la dite institution à travers lesquelles l'on a pu apercevoir le retrait des noms de trois des plus grosses têtes de la politique ivoirienne que sont Laurent Gbagbo, Soro Kigbafori Guillaume et Charles Blé Goudé sur la liste électorale de la présidentielle ivoirienne. 


A un peu moins de trois mois de la présidentielle ivoirienne, c'est avec un peu de consternation que nous avons appris les radiations de trois cadors de la politique ivoirienne vis-à-vis de la liste électorale ivoirienne. Il s'agit entre autres de Koudou Laurent Gbagbo, Soro Kigbafori Guillaume et Charles Blé Goudé respectivement ex président de la république, ex premier ministre et ex ministre de la jeunesse en Côte d'Ivoire. 

Cela dit, ces radiations ont été mal perçues par les partisans de ces derniers. Lesquels partisans ne cessent de pointer du doigt la CEI qu'ils jugent tout simplement non professionnelle. 

Dès lors, dans l'objectif de mettre fin à ce débat et d'éclairer la lanterne de tous sur la question, Coulibaly-Kuibiert, le président de l'instance sus-mentionnée a bien voulu intervenir sur le sujet. C'est alors que ce dernier a pu dire

<< Nous avons radié Laurent GBAGBO, BLÉ GOUDÉ et Guillaume SORO en exécution de la loi. Est-ce que le président Gbagbo, est-ce que le président Soro Guillaume, est-ce que le ministre Blé GOUDÉ ont commis les faits qui leurs sont reprochés? Telle n'est pas la question qui nous est posée. Pour nous, il y a une décision qui est rendue. Elle est devenue irrévocable, conformément aux règles du droit, donc nous en tirons les conséquences. >>

Une déclaration qui devrait toutefois ne pas satisfaire et faire l'unanimité au sein de la population ivoirienne. 

Pour rappel, les trois concernés par ces radiations, Laurent Gbagbo, Soro Kigbafori Guillaume et Charles Blé Goudé se retrouvent tous en exil depuis un bon moment. Selon toute vraisemblance, ils devraient ne pas rentrer en Côte d'Ivoire avant le 31 octobre prochain, date de la présidentielle ivoirienne en question enfin, à moins qu'un changement de dernière minute ne se produise.

C'est en tout cas un coup assez dur pour le Front Populaire Ivoirien pour ( FPI ) et le mouvement Générations et Peuples Solitaires ( GPS ).


Jenemlly

Content created and supplied by: Jenemlly (via Opera News )

CEI Coulibaly Kuibiert Laurent Gbagbo Soro Kigbafori Guillaume

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires