Sign in
Download Opera News App

 

 

Tout savoir sur la devise et l'hymne nationale de la Côte d'Ivoire

Originellement, la devise est une formule qui accompagne l’écu des armoiries. Par analogie, elle est conçue comme une maxime, une petite phrase, un mot qui est gravé sur un cachet, une médaille. Par extension, on parle de paroles exprimant une pensée, un sentiment, un mot d’ordre. Ainsi, selon l’alinéa 3 de l'article 48, alinéa 4, de la Constitution du 08 Novembre 2016, la Devise de la République de Côte d’ivoire est composée de trois (3) mots : UNION – DISCIPLINE – TRAVAIL. Cette devise résume l’idéal commun et la volonté d’œuvrer ensemble à la construction de la Côte d’Ivoire.

UNION indique la force des peuples, creuset de leur réussite et la solidarité. DISCIPLINE traduit le respect des lois et des ordres établis par la République afin de garantir le succès de nos entreprises communes ; c’est donc le renforcement de l’union des peuples par le respect des règles prescrites. Enfin, le TRAVAIL qui libère de la dépendance des autres comme Bernard DADIE pouvait le dit dans Climbié « Mon enfant, le travail et après le travail l'indépendance » ; le travail crée également de la richesse et par la suite sauvegarde la dignité d'un peuple.

Selon l'alinéa 3 de l'article 48 de l'actuelle Constitution ivoirienne, l'hymne national de la Côte d'Ivoire est l'Abidjanaise. Il a été adopté dix (10) jours avant l’accession du pays à l’indépendance. Les paroles originales sont de Pierre-Marie Coty, avec une adaptation du Ministre Mathieu Vangah Ekra. La musique a été composée par l'abbé Pierre-Michel Pango, en prenant pour modèle La Marseillaise. La version intégrale compte en totalité cinq couplets, conclus par deux refrains alternés à chaque couplet. Mais lors d'événements publics et officiels, il est habituel que seul le premier couplet soit chanté. Et c'est cela que nous avons tous chanté à l'école. Les couplets suivants sont rarement chantés, plus rarement encore sont-ils connus du grand public.

L’Abidjanaise est un chant solennel en l’honneur de notre Patrie. C’est l’hymne de la liberté, de l’indépendance. Il exalte la grandeur de la Côte d’Ivoire, «terre d’espérance, pays de l’hospitalité, de paix et de dignité» et exhorte les Ivoiriens à l’Union, la solidarité, l’hospitalité et à la paix pour faire de la Côte d’Ivoire une patrie de la «vraie fraternité». L’Abidjanaise est un chant fédérateur car chaque citoyen se reconnaît en elle, s’y attache et la partage avec ses compatriotes. Son évocation suscite fierté, émotion et frémissement. Instrument de réconciliation avec soi-même et avec les autres citoyens, il nous invite au travail et nous rappelle que notre devoir est d’être un modèle. Ainsi donc, l’Abidjanaise est la carte d’identité sonore de la République. Cet hymne doit être constamment et quotidiennement chanté par tous les filles et fils de Côte d'Ivoire. Tous les ivoiriens de tous les bords doivent s'identifier dans cet hymne. Ainsi, frères du Nord, du Sud, de l'Ouest, de l'Est et frères du Centre, l'Abidjanaise doit être notre "chanson" préférée. 

Andromède-de-Châteaubriand

Content created and supplied by: Andromède-de-Chateaubriand (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires