Sign in
Download Opera News App

 

 

Situation socio politique : les propositions d’Anaky à Ouattara

Le président fondateur du MFA, en exil à Paris, a, à travers une contribution, fait des propositions au chef de l’Etat, Alassane Ouattara, afin de ramener la paix en Côte d’Ivoire.

 

Le président fondateur du Mouvement des forces d’avenir (MFA) croit avoir des recettes pour ramener la paix et la tranquillité en Côte d’Ivoire. Dans une contribution rendue publique ce vendredi 23 avril 2021, Innocent Anaky Kobéna a interpellé le chef de l’Etat, Alassane Ouattara. « L’histoire nous a pourtant enseigné que tous ceux qui s’estiment être en situation d’infériorité ou brimés, auront toujours à terme un agenda, secret ou proclamé, pour renverser la situation en leur faveur. C’est humain, c’est universel. Un tel contexte est conflictuel dans ses gènes, et l’explosion finit un jour par survenir… », a rappelé l’ancien député de Kouassi-Datékro, comme pour demander au Président ivoirien d’œuvrer sans relâche à la recherche du consensus. Pour ce faire, il fait ces trois propositions, après l’élection contestée du 30 octobre 2020. « Surtout que ce qui est attendu d’un Président Ivoirien, en 2021, c’est d’une part de libérer des détenus politiques ou d’opinion dont certains sont bastillés depuis 10 ans !

C’est ensuite de s’engager par volonté souveraine à assurer le retour en sécurité et quiétude de tous les exilés !

Et, enfin, d’organiser des états généraux de toutes les forces vives de la Nation pour revisiter notre pays, son peuple et son histoire afin de réinventer les règles d’une démocratie et d’une gouvernance à notre mesure, qui nous épargneront à l’avenir toutes les épreuves de ces trois dernières décennies », a écrit l’ancien ministre des Transports.

Pour lui ces propositions sont loin d’être excessives.

Par ailleurs, Innocent Anaky Kobéna s’est étonné qu’après la libération de Laurent Gbagbo et de Blé Goudé par la Cour pénale internationale (CPI), des obstacles se dressent sur leur chemin de retour dans leur pays. « Même le retour en Côte d’Ivoire de Laurent Gbagbo et Blé Goudé, après leur acquittement par la CPI de la Haye, se brise sur le même écueil de tensions entretenues par le pouvoir », a-t-il déploré. Puis d’inviter le Président Alassane Ouattara « à l’entame de son troisième mandat, a un devoir de clarification de sa vision de la Cote d’Ivoire en tant que nation à rassembler ».

AKE  

 

 

Content created and supplied by: Eddy3 (via Opera News )

alassane ouattara innocent anaky kobéna mfa paris

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires