Sign in
Download Opera News App

 

 

Le sultan Hassanal Bolkiah : un richissime monarque au peuple affamé ?


Haji Sir Hassan Bolkiah Moezuddin et Dawla, né le 15 juillet 1946 à Bandar Seri Begawan, est le 29e sultan de Brunei depuis 1967, et est un monarque absolu depuis que Brunei a obtenu son indépendance du Royaume-Uni en 1984. Il est l'un des plus vieux dirigeants actuels au monde.


L'étendu de son pouvoir

Hassan Bolkiah est simultanément Premier ministre, ministre de la Défense, ministre des Finances, commandant en chef des forces armées du Brunei, général honoraire des forces armées britanniques et indonésiennes et amiral honoraire de la Royal Navy. Il s'est également nommé inspecteur général de la police royale du Brunei.


Que savons-nous de son rapport avec son peuple


Investissements et relations avec le peuple

Il a beaucoup investi dans l'éducation et a construit, entre autres, l'Université du Brunei en 1985, qui compte actuellement environ 3000 étudiants.


En 2013, le Royal College of General Practitioners lui a décerné le prix "Companions of the Medal" en reconnaissance de son travail de promotion de la santé au Brunei. Il a déjà créé un fonds national pour le logement et introduit des pensions pour les personnes âgées et les handicapés.


"Le sultan nous gâte avec des soins de santé gratuits, une éducation gratuite et un programme de développement du logement. Nous bénéficions tous d'un impôt sur le revenu de 0 %", explique Ismail. "De plus, il nous surprend. Il aime traverser seul le sultanat en voiture pour rendre des visites inopinées à ses sujets." C'est ce qu'explique Samsoul Ismail, 23 ans, qui gagne 360 dollars par mois en travaillant comme employé d'hôtel, rapporte The Diplomat.


Ismail décrit de telles histoires sur le sultan qui circulent sur les médias sociaux. "Une fois, il a emprunté une vieille voiture à un villageois pour se déplacer, et à son retour, il lui a donné de l'argent pour en acheter une meilleure".

"Lorsque vous envoyez un message au sultan, vous ne savez jamais s'il lui parvient. Bien sûr, la correspondance est filtrée mais lorsque le Sultan est informé qu'il y a un problème, il est rapidement résolu." ajoutent les grandes lignes du rapport.

Table a mangé du Sultan


Mais selon The Diplomat, tout le monde ne décrit pas le sultan en termes aussi complémentaires, car certains le considèrent comme un hypocrite en raison des rumeurs selon lesquelles il violerait certaines lois islamiques telles que la détention d'alcool, la consommation d'alcool et la fornication.


L'application de la charia

Selon un rapport de Ouest-France et La Libre Belgique, après avoir envisagé l'introduction de la charia depuis les années 1990, il a annoncé son entrée en vigueur le 1er mai 2014, pour des raisons économiques (attirer les investisseurs des pays islamiques dans les pays, après le ralentissement de la production pétrolière) et personnelles (sécuriser le salut après la mort). Cela lui a valu les critiques des Nations unies, puis une campagne de boycott de ses hôtels, notamment le Beverly Hills Hotel et l'Hôtel Bel Air (États-Unis), le Dorchester à Londres et le Morris à Paris. La loi est toujours en vigueur le 3 avril 2019, notamment les articles qui punissent la lapidation, l'adultère et les pratiques homosexuelles.


La fortune du Sultan


Selon le magazine Forbes, le sultan possède l'une des plus grandes fortunes privées au monde.

Il est surtout connu comme le deuxième chef d'État le plus riche après Rama X de Thaïlande, mais aussi pour sa collection de voitures de luxe et de jets privés, certains plaqués or, d'autres en diamant, le tout estimé à 7 000 voitures réparties dans 100 garages à travers son palais, le plus grand du monde et son neveu, Faiq Bolkiah est actuellement le footballeur le plus riche au monde. Selon un rapport de Business Insider.

Content created and supplied by: BlueCircle (via Opera News )

Brunei

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires