Sign in
Download Opera News App

 

 

À Koumassi, on dit Bacongo travaille, ailleurs on dit c'est le président

Sam1007212100



À Koumassi, lorsque l'on parle de développement et de transformation infrastructurelles, les habitants de cette commune Abidjanaise ainsi que tous les ivoiriens témoins des impressionnants changements qui y ont cours, citent le maire RHDP Cissé Bacongo. Son nom est sur toutes les lèvres et il est désormais perçu autant par les militants de son parti que par les opposants comme le maire qui aura révolutionné Koumassi. En effet, cette commune était autrefois moquée, vilipendée et même fuie à cause des inondations, de l'insalubrité, du désordre et du manque d'attrait. Mais aujourd'hui, tous sont unanimes que Koumassi a beaucoup changé en bien et est devenue attrayante et vivable. Et ceci grâce à son maire Cissé Bacongo.

Mais Koumassi n'est pas la seule commune dirigée par un maire issue du parti au pouvoir. En effet le RHDP est à la tête d'un peu plus de 90 communes et une vingtaine de régions dont Treichville, Yopougon, Abobo, Divo, San Pedro, la région du Gboklê, du Cavally, du Gontougo, du Guémon et bien d'autres. Des travaux de développement sont aussi entrepris dans toutes ces communes et régions. Mais contrairement à Koumassi, c'est le nom du président Alassane Ouattara qui y est très souvent cité et exalté. Il est généralement présenté comme celui qui est en train d'accomplir toutes les prouesses de développement qui y ont cours. À Abobo par exemple, tous les grands chantiers de développement entrepris sous le défunt Hamed Bakayoko était mis au compte du chef de l'État. Autre exemple,celle du ministre Adjoumani qui, officiant la pose de la première pierre d'un collège de proximité ce weekend ce Samedi à Konafo-Akidom dans le département de Bondoukou, n'a pas manqué de louer une fois de plus son mentor. À ce rythme, l'on est en droit de se demander ce que font les maires de ces communes et présidents de ces conseils régionaux si c'est le président Alassane qui développe leurs régions.

Peut-on dans ce cas être surpris de voir que pendant les campagnes électorales, le nom du président Ouattara devienne "le fétiche" dont les candidats RHDP vantent les actions et le mérite au détriment de leurs propres nom et actions ? Sont-ils eux mêmes convaincus de ne se reposer que sur le travail du chef? Si ce n'est pas le cas, il gagneraient à faire connaître leurs propres oeuvres au risque de donner raison à ceux qui pensent qu'ils ne sont là que parce que le chef est là.

SRANKPAWA BOUAKE Sam1007212100

Photo: alamy stock photos et Internet

Abonne toi "+ Suivre", Partage, Commente et mets un like

Content created and supplied by: SRANKPA (via Opera News )

alassane ouattara rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires