Opera News

Opera News App Download

Politique nationale: Dr Prao Séraphin met en route « Les Démocrates de Côte d’Ivoire (LDCI) »

Published 17 days ago - 0 views

Le paysage politique enregistre un nouveau mouvement. Il s’agit de « Les Démocrates de Côte d’Ivoire (LDCI), qui vient de voir le jour. Son président, le Docteur Prao Séraphin, était face à la presse samedi 10 octobre 2020 pour donner les grandes lignes de ce mouvement qui se veut une force de propositions, de réflexions au service notamment de l’opposition. 

Assuré et convaincu de la fin du mandat d’Alassane Ouattara dans moins d’une vingtaine de jours, Dr Prao Séraphin et les siens disent planter le décor d’ores et déjà « d’une nation forte et solidaire », « d’une Côte d’Ivoire plus stable ». 

En tout cas, Dr Prao, par ailleurs enseignant à l’Universitaire de Bouaké et président de LDCI a précisé que malgré les apparences, la Côte d’Ivoire reste un pays traversé par de nombreux problèmes qui demandent la contribution de tous ses fils et filles pour leur résolution ».

 « LDCI un mouvement politique citoyen qui entend prendre sa part dans le combat politique ivoirien pour le progrès social et démocratique et pour le rayonnement international plus accru de la Côte d’Ivoire en accompagnant l’action de la société civile existante par les réflexions et des propositions audacieuses et volontaristes » , fait remarquer le conférencier.  Pour le président de LDCI , l’après-Ouattara « se prépare dès maintenant ». Dans la mesure où, dira le conférencier, « depuis 2011, la République est attaquée au cœur de ses fondements. Les Ivoiriens observent dans l’indifférence de tous, la construction d’une ‘’ République ethnique’’ fondée sur le concept dangereux et ségrégationniste de ‘’ rattrapage". " En conséquence , le premier des engagements de notre mouvement est de réconcilier les Ivoiriens afin de construire une nation forte et prospère."

Dans cette optique , le Gouvernement de 2020 doit être celui de la réconciliation intégrant toutes les compétences issues des principales forces politiques et de la société civile », a-t-il ajouté.  C’est ainsi que tout en passant au peigne fin la gouvernance Ouattara qui se solde par « un échec », qu’il a qualifié par moments « de politique de pacotille » le conférencier a estimé que « beaucoup reste à faire ». 

En définitive, pour Prao Séraphin, « la réconciliation est en panne sèche, la bonne gouvernance n’est pas au rendez-vous, la vie est dure pour les Ivoiriens et la promesse de l’émergence reste illusoire ». A cet effet, dira-t-il , « il faut sortir le pays du carcan du sous-développement et cela n’est possible que si nous bénéficions d’une longue période de paix ». 

Dans tous les cas, pour Dr Prao, il faut absolument restaurer le processus démocratique, l’armée doit demeurer républicaine et neutre…. « Dans notre pays, la situation des droits de l’homme reste inquiétante tant les violations sont récurrentes. Nous avons aujourd’hui affaire à un Etat malfaisant », a martelé le président de LDCI. 

Edmond kouassi (Eddydy)

Content created and supplied by: Eddydy (via Opera News )

Tags:      

Côte d'Ivoire Dr Prao Séraphin LDCI
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

COMMENTAIRES

VOUS AIMEREZ