Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d’Ivoire : Les ivoiriens dénoncent le système de santé publique

La moitié des ivoiriens sont insatisfaits des efforts du gouvernement pour améliorer les services de santé de base. C’est que révèle une récente enquête menée par Afrobarometer dont les résultats sont désormais publics. En effet, (49%) des ivoiriens sont insatisfaits des services de santé de base tandis que la majorité (54%) ont manqué plusieurs fois, au cours de l’année écoulée, de médicaments ou de soins médicaux. Ainsi, parmi les répondants qui ont eu affaire avec une clinique ou un hôpital public au cours de l’année écoulée, la majorité (57%) ont affirmé qu’il leur était difficile d’obtenir les soins dont ils avaient besoin. Cette situation est plus prononcée dans les districts des Lacs et des Montagnes. C’est pourquoi, ils présentent des taux élevés d’insatisfaction des services de santé (50% et 53%), de non-fréquentation d’hôpitaux et cliniques (58% et 50%), et de difficultés à obtenir des soins médicaux (68% et 61%). Selon cette enquête, la santé demeure la première priorité des ivoiriens. Pour rappel, Afrobarometer est un réseau panafricain et non-partisan de recherche par sondage qui produit des données fiables sur les expériences et appréciations des africains relatives à la démocratie, à la gouvernance, et à la qualité de vie. Sept rounds d’enquêtes ont été réalisés dans un maximum de 38 pays entre 1999 et 2018. Les enquêtes du Round 8 en 2019/2020 sont prévues pour au moins 35 pays. Afrobarometer réalise des entretiens face-à-face dans la langue du répondant avec des échantillons représentatifs à l'échelle nationale. L’équipe d’Afrobarometer en Côte d’Ivoire, conduite par le CREFDI, s’est entretenue avec 1.200 adultes ivoiriens en novembre 2019. Un échantillon de cette taille produit des résultats nationaux avec des marges d'erreur de +/-3 points de pourcentage à un niveau de confiance de 95%. Des enquêtes ont été précédemment réalisées en Côte d’Ivoire en 2013, 2014, et 2017.

Content created and supplied by: FANGNARIGA (via Opera News )

Afrobarometer

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires