Sign in
Download Opera News App

 

 

En tournée pour la paix dans le sud-ouest : l’appel de Serey Doh sera-t-il entendu ?

Selon son service communication, Serey Doh, Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Transports chargé des affaires maritimes, lors d’une tournée dans le Sud-ouest du pays, a saisi l’occasion pour prôner la paix et le vivre ensemble entre les populations de San Pedro, Grand Béréby et Tabou.

Il a en effet, délivré ces messages à l’occasion d’une tournée de travail dans les arrondissements maritimes desdites localités.

« C’est ensemble dans l’harmonie et la paix que nous pouvons efficacement contribuer au développement de la Côte d’Ivoire », a-t-il lancé à chaque étape aux populations autochtones et allochtones, en présence des autorités locales.

Il a aussi salué l’esprit d’intégration et d’hospitalité dans lequel vivent ces différents peuples réunis.

Tout son séjour s’est passé dans une ambiance festive marquée par le flux d’échanges de dons en nature comme en espèces et de partages de repas.

C’était aussi l’occasion pour lui de communier avec ses beaux-parents Kroumen et spécialement ses parents Wê en tant que fils et président du Conseil régional du Guémon.

L’initiative de Serey Doh est louable. Car la paix et la cohésion sociale, le pays en a besoin.

Le Secrétaire d’Etat a la volonté d’aller à la paix. Mais ses supérieurs hiérarchiques au sommet de l’Etat vont-ils facilement créer les conditions pour y arriver ?

Le dialogue national inclusif tant prôné par l’opposition n’est pas encore une réalité. En plus, des Ivoiriens croupissent dans les prisons du pays, même ceux de la crise postélectorale de 2010 et ce, malgré l’acquittement de Laurent Gbagbo et Blé Goudé à cause de qui ils ont été incarcérés.

Beaucoup d’exilés politiques attendent que toutes les conditions soient réunies avant leur retour au pays.

Bédié, Gbagbo et Ouattara doivent donner le ton de la réconciliation et de la paix comme l’a souhaité, Pascal Affi N’guessan, lors d’une récente conférence.

Serey Doh a joué sa partition dans le Sud-ouest comme Affi N’guessan l’a fait en demandant au Président actuel et aux deux anciens présidents de se parler autour d’une même table.

 Bédié a récemment lancé un message de paix à Daoukro. Simone Gbagbo, quelques jours après son anniversaire, a également réclamé le calme et la paix lors d’un message livré sur SEG TV.

Mais les Ivoiriens attendent toujours le pas du régime en place.

En tout cas, bravo à Serey Doh pour ses messages de paix, pourvu qu’ils soient pris en compte.

Nathanael Yao

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

san pedro serey doh

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires