Sign in
Download Opera News App

 

 

Lakota : la CEI sort les griffes à la suite des propos tenus par le candidat Lida Kouassi Moïse

Lors de son meeting de clôture, le candidat de l'EDS Monsieur LIDA KOUASSI MOISE aurait tenu des propos jugés de trop forts et pouvant favoriser des déchirures au niveau du tissu social de la ville où il est candidat.

Pour plus de détails et afin de permettre à plus d'un d'avoir une idée des propos en question, suivons les lignes suivantes :

<< Ici c’est LAKOTA,un KOUYATE ABOULAYE n’a pas de pédigrée ici.

Il faut que ce soit clair.

Les DIDA doivent être représentés à l’assemblée nationale et pour qu’ils soient représentés à l’assemblée nationale ils n’ont pas besoin d’un KOUYATE ABOULAYE.

Toi, vas chez tes parents ils vont te donner un tabouret ici c’est le tabouret des DIDA.

Coulibaly Aboulaye député de LAKOTA pourquoi? Madame DIABATE sénatrice de LAKOTA pourquoi? C’est bon comme ça donnez-nous notre tabouret on va faire asseoir notre propre FILS.>>


Suite à ses propos, la réplique et le recadrage de la CEI n'a pas tardé à venir.

À travers le courrier suivant, la Commission Électorale et Indépendante a sorti des grives pour ramener le candidat à l'ordre, une manière de demander aux Ivoiriens et aux candidats d'œuvrer pour retrouver la réconciliation nationale.

Richard Toty

Content created and supplied by: Richard-Toty (via Opera News )

ABOULAYE DIDA KOUYATE LAKOTA

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires