Sign in
Download Opera News App

 

 

Présidentielle 2025: Quand Gnamien Yao souhaite l'anticipation sur d'éventuel cas de force majeure

L'on n'oubliera pas de si tôt, l'épopée présidentielle de 2020 et ses revirements, notamment le décès d'Amadou Gon Coulibaly, candidat du RHDP et le volte-face du Président d'Alassane Ouattara après ce décès. Ayant qualifié sa décision de se représenter après son retrait à la présidentielle de 2020 de cas de force majeure, cette situation n'a pas été sans conséquence.

M. Gnamien Yao, Image d'illustration

Dans un débat politique tenu sur la chaîne de télévision nationale RTI1 le 30 novembre 2021, débat auquel ont participé plusieurs représentants de partis politiques dont M. Gnamien Yao du PDCI-RDA, plusieurs sujets ont été abordés dont la présidentielle de 2020 et celle de 2025. Comme une pique au pouvoir Ouattara, M. Gnamien Yao a déclaré ironiquement que désormais que l'on prenne des dispositions sur des cas de force majeure afin d'éviter d'éviter d'autres scénarios conflictogènes en 2025 et dans le futur.

Président Alassane Ouattara, Image d'illustration


Au de ce débat politique, l'on a constaté que les divergences entre pouvoir et opposition en Côte d'Ivoire sont nombreuses notamment sur la composition de la CEI, le découpage électoral et l'interprétation de la constitution sur l'éligibilité des candidats à la présidentielle. D'ores et déjà, les différents camps se préparent pour le rendez-vous de 2025. Et l'on espère, avec le dialogue politique qui s'annonce, une levée de toutes les incompréhensions entre les différentes parties prenantes avant 2025 afin de plus assister à d'autres désobéissances civiles et des massacres de populations.


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires