Sign in
Download Opera News App

 

 

Me Gohi Bi, avocat des pro-Soro : " Ceux qui sont passés au Rhdp ont été libérés, les autres non! "

Me Raoul Goho Bi, avocat de la défense s’est adressé à la presse suite au renvoi du dossier au mercredi 26 mai prochain. En des mots très crus, il soutient que le Parquet et le juge sont passés à côté de la plaque, dans cette affaire.

Me Raoul Gohi-Bi Raoul, avocat des pro-Soro (photo Web)

« Un dossier de plus de 422 pages que le Procureur Adou Richard nous a communiqué par voie d’huissier. Dans ce dossier, il est dit qu’on a trouvé des armes au GPS. On nous dit ensuite que ces armes ont été trouvées dans une lagune derrière sa résidence à Assinie (la Résidence de Guillaume Soro : ndlr). Nous avons dit au juge, donnez-nous les éléments. Donc il y a eu un renvoi seulement parce que le juge et le Procureur qui sont inféodés, qui sont aux ordres de l’Exécutif se rappellent (…) et s’en vont créer des pièces. Ce n’est pas cela qui nous intéresse.

Les frères et partisans de Soro seront bientôt situés sur leur sort (photo: T. Sinzé)

On n’a pas les pièces. Le renvoi est pour la communication des pièces. Comment on peut discuter sur un dossier sérieux ? On n’a pas le Procès-verbal de perquisition. Ils disent qu’ils ont pris les armes de guerre dans l’eau. Dans quel état ? Ils disent, ce n’est plus au GPS qu’on a trouvé les armes, mais c’est armes ont été transportées du GPS pour les amener à la résidence de Soro ! C’est cette chose là que nous ne voulons pas. Soro Guillaume est justiciable devant l’Etat de Côte d’Ivoire. Donnez-nous les éléments. Comment on peut mobiliser autant de gens pour s’entendre dire que les preuves que tu as demandé, on te les apporte plus tard. C’est un tribunal çà ? C’est un Parquet çà ? C’est de la foutaise. C’est ce qu’on appelle, l’irresponsabilité ! Aujourd’hui, le motif du renvoi doit vous permettre de savoir que les avocats de la défense on dit qu’ils veulent des preuves, ils répondent qu’ils s’en vont chercher. Quand il s’agit de faire des conférences au Pas perdu ici, on est dans les grands costumes. Vous savez qu’y faire.

Souleymane Kamaraté dit Soul To Soul (au centre) et ses coaccusés en route pour le procès

On vient en audience, on n’a pas les preuves. Alors, je vais vous expliquer une chose. Nous sommes dans un élan de paix. Avant-hier, j’étais l’avocat de Soro Kanigui. Tous ceux qui sont passés au Rhdp ont été libéré, c’est-à-dire condamnés au temps qu’ils ont passé là-bas (en préventive : ndlr). Une procédure où tous sont dedans, ils ont dissocié. Ceux du Rhdp ont été jugés et ceux qui sont pas restés (qui ont refusé la transhumance), ce sont les Alain Lobognon et autres. »  

Propos recueillis par Théodore Sinzé


Content created and supplied by: ThéodoreKoffiSinzé (via Opera News )

guillaume soro me gohi bi raoul goho bi rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires