Sign in
Download Opera News App

 

 

Tous les voyants sont au verts pour le retour de Gbagbo

Trois semaines après son acquittement définitif en appel, Laurent Gbagbo n'a jamais été aussi proche de revenir en Côte d'Ivoire. Les conditions pour son retour sont réunies à environ 80%. Après l'accord du gouvernement, le greffier de la cour pénale internationale a donné son aval. Les pourparlers engagés avec le gouvernement vont bon train.

Cette semaine, le président du PDCI, Konan Bédié, a nommé deux cadres de son parti, pour intégrer le comité d'accueil. Assoa Adou, se charge de la mobilisation des forces vives de l'opposition pour participer aux préparatifs. Les chancelleries africaines et occidentales, telle que l'ambassade de France exhorte pouvoir et opposition au dialogue.

Le gouvernement quant à lui s'est engagé à mobiliser les ressources financières et les moyens sécuritaires pour un retour en toute quiétude des ex-détenus. Il ne reste plus que deux questions à régler. La première est le volet judiciaire, les discussions se poursuivent et les positions se rapprochent. Si le gouvernement veut régler se point à leur retour, au tour d'une table entre autorité et les deux personnalités. Les émissaires veulent au moins des engagements quant à la voir à suivre, soit l'amnistie ou la grâce présidentielle. La seconde question est la cas de Charles Blé Goude, qui n'a toujours pas obtenu ses passeports. Alors que l'ex président Laurent Gbagbo veut rentrer avec lui, les discussions se poursuivent aussi sur ce dossier.

Content created and supplied by: HenocleVeinard (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires