Sign in
Download Opera News App

 

 

Albert Mabri Toikeuse: il est revenu au pays comme il l'a quitté en catimini

On se souvient qu'aux premières heures de la traque contre les leaders de l'opposition ivoirienne pour complot contre l'autorité de l'État et l'intégrité du territoire national au mois de novembre 2020, certains tels que Bédié, Assoa Adou, Affi N'Guessan n'ont pu fuir le pays. La plupart d'entre eux ont vu leur domicile encercler par des forces de l'ordre. Pascal Affi Nguessan a été arrêté et ensuite jeté en prison en partance pour son village natal ( Bongouanou). D'autres par contre comme Albert Mabri Toikeuse a pu quitter le territoire ivoirien en catimini. Il était difficile de localiser le président de l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI), après sa sortie du territoire ivoirien. Plusieurs l'avaient annoncé au Ghana, Togo, Maroc ou même en Suisse. Le départ de Mabri Toikeuse de la Côte d'Ivoire a été vraiment en silence. Sans bruits.

Aujourd'hui, selon les informations et des images rendues publiques, Albert Mabri Toikeuse a mis fin à son exil. Il est rentré au pays comme il est sorti sans fanfare ni tambours. M. Mabri est bien en Côte d'Ivoire. Il a même reçu plusieurs membres de sa formation politique à son domicile ce samedi 9 janvier 2021 à Abidjan Cocody. En témoignent plusieurs images de cette rencontre qui circulent sur la toile.

Sur une photo, il est en compagnie du secrétaire général de son parti, Jean Blé Guirao avec un large sourire de ce dernier. Henri Konan Bédié, le chef de l'opposition ivoirienne, a pu négocier auprès du pouvoir le retour de Mabri Toikeuse ? Comme, il l'a fait pour la sortie d'Affi Nguessan de prison ? Le moins que l'on puisse dire, c'est que Albert Mabri Toikeuse est à Abidjan, et il n'a pas été inquiété par la justice ivoirienne. En tout cas, pas pour l'instant. Le président de l'UDPCI aura fait donc deux mois d'exil, après avoir quitté le pays en novembre 2020. 

Content created and supplied by: PatriceYseult (via Opera News )

Albert Mabri Toikeuse

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires