Sign in
Download Opera News App

 

 

Relations tendues entre le Mali et la CEDEAO : son représentant a 3 jours pour quitter le pays

Le bras de fer entre le Mali et la communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest ( CEDEAO) se poursuit. En effet, dans un communiqué rendu public ce lundi 25 Octobre, les autorités maliennes viennent de déclarer monsieur Amidou Boly '' personna non grata '' sur le territoire national. Le représentant de la CEDEAO a 72 heures soit 3 jours pour plier bagages. Selon ledit communiqué, le fonctionnaire de la CEDEAO aurait eu une attitude désobligeante envers le peuple malien. L'organisation Ouest africaine et la France sont régulièrement pointées du doigts pour leur position jugée antipathique aux militaires.

Rappelons que cette décision intervient au moment où une délégation de l'ONU séjourne actuellement dans le pays. L'organisation des élections est au cœur des discussions. La communauté internationale presse le Mali d'organiser des élections législatives et présidentielles au plus vite, en février 2022 comme convenu dans la charte de la transition. Cependant les autorités maliennes militent pour le report à une date ultérieure.

Source : page Facebook ministère des affaires étrangères du Mali publication du 25 Octobre 2021

#Femmegouro

Content created and supplied by: Femmegouro (via Opera News )

CEDEAO Mali

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires